Lausanne, la deuxième ville la mieux dotée en radars

Palmarès Le média zurichois Watson a présenté le top 10 des villes suisses les plus équipées en radars.

Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec 31 radars en ville, Lausanne arrive en deuxième position du classement de Watson qui recense les villes suisses comptant le plus de radars. Loin toutefois derrière Zurich, qui en compte 87. La capitale olympique dénombre en réalité 32 radars fixes placés sur les feux de signalisation (l’un d’eux n’est momentanément pas en fonction) pour un montant global d’amendes de 24 788 530 fr. Selon Sébastien Jost, porte-parole de la police de Lausanne, «le nombre de radars n’a pas augmenté ces dernières années. Il n’est toutefois pas exclu de poursuivre notre stratégie d’implantation».

Proportionnellement à la taille de la population, Lausanne occupe la troisième place du classement avec 2,3 radars pour 10 000 habitants, derrière Schaffhouse et Bâle. Selon ce calcul, Zurich arrive en quatrième position avec 2,2 radars. Les radars ne prémunissant que contre les accidents liés à la vitesse, leur influence sur le nombre de sinistres reste limitée. Selon la police lausannoise, 976 accidents de la route se sont produits à Lausanne en 2016, soit une hausse de 18,3% par rapport à 2015. Cette progression doit être relativisée en raison de l’augmentation du nombre de véhicules. Sébastien Jost ajoute: «Malgré les efforts, il y a un seuil d’accidents en dessous duquel nous ne pourrons plus descendre.» (24 heures)

Créé: 08.08.2017, 19h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...