Lausanne dit oui au financement du tram Flon-Renens

InfrastructuresLes élus ont débloqué les montants nécessaires à la construction du tram, mais aussi aux aménagements des bus à haut niveau de service. La forêt du Flon a suscité le débat.

La future rampe Vigie-Gonin, à Lausanne

La future rampe Vigie-Gonin, à Lausanne Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tous les bords politiques étaient unanimes, mardi, au Conseil communal de Lausanne. Unanimes pour soutenir le développement des transports publics dans leur ville. Oui, le tram entre la Place de l'Europe et Renens doit se faire. Et les 20 millions demandés ont été octroyés. Oui, des bus à la circulation largement facilitée doivent pouvoir exister. Et les 52,7 millions nécessaires à leur aménagement sont débloqués. Et les mesures d'accompagnement de l'ensemble peuvent avoir lieu, avec les 6 millions accordés.

Forêt menacée

Mais faut-il pour autant raser la petite forêt du Flon, étalée le long de la rue des Côtes-de-Montbenon et la remplacer par une nouvelle route ? C'est là que la division entre les élus s'est exprimée. Les Verts disent non.

Ils ont annoncé lundi le dépôt de deux textes condamnant la construction de la rampe Vigie-Gonin. Cette nouvelle route est censée réduire l’engorgement du trafic lié à la fermeture annoncée aux véhicules individuels de la rue de Genève et du Grand-Pont. Or, elle fait partie intégrante du paquet ficelant l’arrivée du tram entre Renens et le centre de Lausanne.

Les écologistes n’ont jamais caché leurs doutes face à une route menaçant cette petite forêt. Sans vouloir s’opposer au tram, ils réitèrent leurs réserves en considérant que ce «barreau» leur reste en travers de la gorge.

A quelques heures du vote des élus, la démarche écologiste n’a pas manqué de surprendre, même au sein de la majorité de gauche. «C’est un barreau d’honneur», ironise un élu socialiste. La fermeture de deux axes de circulation majeurs en l’échange d’une route parait être «un bon deal».  «Mais on peut partager en partie leur point de vue », tempère la socialiste Anne Decollogny.

Au PLR, cette démarche écologiste est mal perçue. « Ce n’est rien de plus que de la gesticulation, disait un membre du parti avant le débat communal. S’ils sont contre le tram, il faut qu’ils l’affichent publiquement.» Pendant le débat, Henri Klunge a accusé les écologistes de n'être « jamais contents ».

L'UDC n'a pas non plus apprécié. Jean-Luc Chollet a dénoncé leur « dogmatisme », en insistant sur le fait que le projet est un « puzzle qui ne devrait pas être amputé de l'une ou l'autre de ses pièces ».

Présidente des Verts lausannois, Léonore Porchet est consciente que la démarche arrive «au dernier moment». Elle insiste : elle n'a rien contre le tram. Mais elle compte sur le changement de Municipalité, du mois de juillet. «Si la nouvelle Municipalité arrive avec des solutions moins chères en remplacement de cette rampe, l’Office fédéral des transports n’aura pas de raison de s’y opposer», estime-t-elle.

Olivier Français, municipal en charge du dossier, n'a lui non plus pas caché son mécontentement. « C'est évident que s'il n'y avait pas besoin de construire une route, on ne la construirait pas !» Il a aussi rappelé que le projet n'était pas lausannois mais régional, tout comme le sont les études qui ont mené à la « nécessité » de la rampe Vigie-Gonin.

Les élus ont largement voté en faveur du paquet de mesures de financement. Les postulats Verts sont pour leur part déposés et seront discutés ces prochains mois. (24 heures)

Créé: 24.05.2016, 21h22

Articles en relation

Gros moyens pour le tram entre le Flon et Renens

Mobilité Le Canton empoigne le chaînon manquant entre les RER et les lignes de bus, un investissement de 287 millions. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...