Passer au contenu principal

Ce qui vous attend en 2019 à Lausanne Jardins

Vingt-cinq jardins urbains ont été retenus à l’issue du concours d’idées sur le thème de la pleine terre.

«Nature vivante», un projet imaginé par une équipe de Suisse et d'Autriche dans ce fond de cour occupé par des voitures. Une toile de lin proposera une image vivante qui se transforme au fil des jours. Première étape: des feuilles, fleurs et fruits imprimés avec des teintures naturelles. Prix du jury.
«Nature vivante», un projet imaginé par une équipe de Suisse et d'Autriche dans ce fond de cour occupé par des voitures. Une toile de lin proposera une image vivante qui se transforme au fil des jours. Première étape: des feuilles, fleurs et fruits imprimés avec des teintures naturelles. Prix du jury.
DR
«Futur Âge de Pierre», projet d'une équipe de Bâle. Une installation qui invite à s'intéresser à l'univers méconnu des micro-organismes, essentiels à la vie du sol. Des grands cailloux qui s'accompagnent d'une démonstration du processus de biominéralisation, en partenariat avec l'EPFL. Prix du jury.
«Futur Âge de Pierre», projet d'une équipe de Bâle. Une installation qui invite à s'intéresser à l'univers méconnu des micro-organismes, essentiels à la vie du sol. Des grands cailloux qui s'accompagnent d'une démonstration du processus de biominéralisation, en partenariat avec l'EPFL. Prix du jury.
DR
«Le ciné-parc de la terre». Il faut aujourd'hui se faufiler entre les voitures garées sur le parvis pour profiter de la vue. Une équipe de Berlin a ainsi imaginé un cinéma drive-in où l'on regarde le film du paysage depuis sa voiture. Les coffres des véhicules, peints en vert, débordent de terre. Les dalles de béton du parvis sont recouvertes de gazon synthétique. Mention du jury.
«Le ciné-parc de la terre». Il faut aujourd'hui se faufiler entre les voitures garées sur le parvis pour profiter de la vue. Une équipe de Berlin a ainsi imaginé un cinéma drive-in où l'on regarde le film du paysage depuis sa voiture. Les coffres des véhicules, peints en vert, débordent de terre. Les dalles de béton du parvis sont recouvertes de gazon synthétique. Mention du jury.
DR
1 / 13

Les premières images de Lausanne Jardins, manifestation chère aux cœurs des Lausannois attendue en été 2019, ont été dévoilées. Il est question d’un lustre de plantes pour réchauffer la cour Galfetti, d’un relooking végétal du passage glauque de Saint-François, d’un jet d’eau en plein carrefour Georgette ou encore d’une boule de gui géante à la promenade de Messidor.

À l’issue du concours international d’idées, le jury a retenu vingt-cinq projets de jardins urbains – dont cinq vaudois – sur 136 dossiers. Thème de cette sixième édition: la pleine terre.

Parcours symbolique

Les jardins se succéderont au fil d’un parcours faisant référence aux changements qui attendent la ville avec l’arrivée des bus à haut niveau de service et du tram. Les visiteurs suivront ainsi la ligne de bus 9; l’un des tracés historiques des premiers tramways lausannois. Une traversée sur 4 km, du parc de Valency au parc Guillemin.

L’un des buts affichés de la manifestation est de «reconquérir et revaloriser des espaces publics délaissés et encourager la découverte de lieux méconnus», souligne Natacha Litzistorf, présidente du jury et municipale Verte en charge de l’Environnement. Citons le parvis de l’église Saint-Paul – une terrasse jouissant d’une vue panoramique qui sert aujourd’hui de vulgaire parking –, le jardin des souches à l’avenue d'Echallens ou encore le mur de soutènement de Saint-Paul.

Au centre-ville, un projet lausannois propose d’attirer l’attention sur les platanes de la place Saint-François en dessinant, au sol, un arbre en tapis de mousse. «Une image qui dit la couronne aérienne de l’arbre et celle, souterraine, de ses racines.» Autre site très prisé à la pause de midi: l’amphithéâtre de la promenade Jean-Villars-Gilles. Exit, la pelouse. Les pique-niqueurs feront face à un charmant jardin circulaire de pimprenelles.

Les vingt-cinq projets retenus sont visibles sur le site https://lausannejardins.ch. La plupart se réaliseront; reste à s’assurer de leur faisabilité. Lausanne Jardins affiche un budget de 2 millions de francs, «peu ou prou comme l’édition précédente», précise la commissaire, Monique Keller.

Découvrez l'ensemble des jardins ayant reçu un prix ou une mention du jury sur le site de la manifestation: https://lausannejardins.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.