Lausanne ouvrira ses livres dix dimanches par an

CultureLa bibliothèque de la Sallaz bénéficiera de plusieurs ouvertures dominicales, dès 2018, dans le cadre d'un projet pilote.

La bibliothèque de la Sallaz sera accessible cinq heures et bénéficiera d'activités de médiation culturelle.

La bibliothèque de la Sallaz sera accessible cinq heures et bénéficiera d'activités de médiation culturelle. Image: Odile Meylan - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lausanne veut favoriser l’accès à ses livres. En réponse à un postulat du municipal PLR Pierre-Antoine Hildbrand et de trois collègues de parti, la Municipalité ouvrira la bibliothèque de la Sallaz à raison de dix dimanches par année et ce, dès 2018. Ce projet-test sur trois ans a été accepté à une très large majorité, mercredi soir, par le Conseil communal.

Il prévoit une ouverture durant cinq heures, en présence de deux professionnels dont un étudiant en cours de formation. Des activités de médiation culturelle seront mises en place pour renforcer l’attractivité de la mesure. Le coût est estimé à 15 000 francs par année. Massivement soutenue, l’idée a tout de même suscité quelques remarques. «Nous sommes bienveillants car il s’agit d’un essai mais le jour où il se transformera, nous veillerons à ce que les conditions de travail du personnel soient différentes», prévient Alain Hubler pour Ensemble à Gauche. À ce stade, aucun supplément financier n’est prévu pour les collaborateurs car la fréquence de travail d’une journée par mois «ne rentre pas dans les quotas», indique la Municipalité.

«Le choix de la bibliothèque de la Sallaz me plaît particulièrement car il s’agit d’une nouvelle ouverture dans un quartier où la population est croissante et diversifiée, ajoute Bertrand Picard (PLR). L’incidence financière est faible et c’est une offre utile, surtout si on pense au retard pris par la Maison du Livre.» Cette dernière «devrait se concrétiser dans un horizon temporel de trois ans» précise la Ville, faisant écho à la durée du projet pilote. Quoi qu’il en soit, la Municipalité se prononcera, au terme de cette période, sur la possibilité d’élargir l’ouverture dominicale à ses autres lieux de lecture. Également favorable, le PLR a souligné qu’il resterait attentif à la réponse de la Ville à son postulat concernant l’ouverture élargie de certains services et guichets communaux. (24 heures)

Créé: 07.12.2017, 19h51

Articles en relation

L’idée de dimanches à la bibliothèque est lancée

Lausanne Des élus lancent la réflexion sur un accès aux livres sept jours sur sept. «Financièrement impossible à court terme», selon la Ville. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...