Passer au contenu principal

«Lausanne peut devenir la vitrine de l’agriculture urbaine»

Natacha Litzistorf veut booster les potagers en ville. La Municipale rêve de synergies avec la recherche et les paysans.

Les jardins du parc de Milan, à Lausanne.
Les jardins du parc de Milan, à Lausanne.
Alain Rouèche

«C’est mon ambition politique. Un choix du cœur, mais aussi de la raison.» Natacha Litzistorf l’a annoncé lors de la présentation du programme de législature de la Ville de Lausanne, elle veut faire de la ville la capitale suisse de l’agriculture urbaine. «Il y en a d’autres dans la compétition, souligne-t-elle. Mais nous pouvons y arriver!» La municipale Verte du Logement, de l’Environnement et de l’Architecture sait de quoi elle parle. «J’ai beaucoup travaillé sur ce thème dans mon activité précédente, et déjà en collaboration avec la Ville de Lausanne.» L’ancienne cheffe de l’association Equiterre précise: «La réflexion a commencé bien avant que j’arrive à la Municipalité! Je veux étoffer.» Explications.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.