Lausanne primée pour sa restauration collective de proximité

EnvironnementLa Ville a été distinguée par le «Cristal de Roche», prix lancé par l'Initiative des Alpes pour valoriser les projets qui limitent les transports.

Les municipaux David Payot et Natacha Litzistorf (tous deux sur la gauche) reçoivent le Cristal de Roche des mains de Laurent Seydoux et Isabelle Pasquier-Eichenberger, membres de l'Initiative des Alpes.

Les municipaux David Payot et Natacha Litzistorf (tous deux sur la gauche) reçoivent le Cristal de Roche des mains de Laurent Seydoux et Isabelle Pasquier-Eichenberger, membres de l'Initiative des Alpes. Image: Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

70% des denrées alimentaires dans un rayon de 70 kilomètres. C'est l'ambition du plan de restauration collective durable de la ville de Lausanne, distingué jeudi par la première édition du Prix Cristal de Roche. Lancé par l'association Initiative des Alpes, ce dernier récompense les projets judicieux en matière de transport de marchandises.

«En privilégiant les produits régionaux pour l'approvisionnement de ses restaurants collectifs, Lausanne donne l'exemple et contribue à réduire les transports», a justifié Laurent Seydoux, membre du comité de l'Initiative des Alpes. Les votes de quelque 4500 personnes ont permis à la Ville de devancer les deux autres prétendants : l'entreprise ImagineCargo et l'association Laine d'ici.

La première s’est associée avec les CFF pour mettre en place un service «vélo-train-vélo» destinée au commerce en ligne. La seconde, installée à Cernier (NE), a pour objectif de faire valoriser par des artisans locaux une partie de la laine qu’elle récolte dans l’arc jurassien.

Soigner toutes les santés

«C'est un plaisir et une fierté de recevoir ce Prix qui vient concrétiser une politique de développement durable mise en place depuis plus de quinze ans, a réagi la municipale de l'environnement Natacha Litzistorf. La santé est au cœur de nos préoccupations. Celle de l'environnement, de l'humain, de nos enfants mais aussi celle de nos agriculteurs avant qu'ils ne meurent la bouche ouverte.» Quelque 6370 repas sont servis quotidiennement à Lausanne et l'objectif des 70% d'approvisionnement en circuit court sera évalué début 2018. «Nous avons bon espoir de l'atteindre, annonce le municipal de l'enfance David Payot. En parallèle, nous continuons à réfléchir sur les filières, sur la réduction du gaspillage et des déchets.»

A l'opposé du Cristal de Roche, l'Initiative des Alpes a également attribué sa «Pierre du Diable», censée dénoncer «le transport le plus absurde». Cette dernière revient à l'entreprise zurichoise Trivarga SA pour son eau Fiji qui parcourt 22'000 kilomètres avant d'être vendue en Suisse. «Ce transport cause 12'000 fois plus de CO2 que la consommation d'eau du robinet», déplore le comité.

Etaient également nominés pour ce bonnet d’âne : Emmi pour son Caffé Latte Extra Shot produit en Allemagne avec du lait suisse et Migros pour un civet de cerf importé de Nouvelle-Zélande. (24 heures)

Créé: 28.09.2017, 15h06

Articles en relation

Ces entreprises accros au kilomètre absurde

Ecologie Ramener de l’eau des îles Fidji ou faire voyager le lait suisse: l’Initiative des Alpes pointe du doigt les champions des transports inutiles. Le public est appelé à voter. Plus...

Lausanne pérennise ses collations du terroir

Enfance Les structures d’accueil continueront de servir des produits locaux aux enfants. Le projet est jugé exemplaire et viable. Plus...

L'Etat incite les cantines à servir du terroir

Alimentation Le Canton poursuit ses efforts pour privilégier les produits locaux dans la restauration collective. Table ronde, ce jeudi, autour de son plan d'action. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...