Passer au contenu principal

Lausanne rafle un immeuble à la barbe d’un acheteur privé

La Ville a inauguré le nouveau droit de préemption dont les Communes vaudoises disposent depuis janvier. Remous.

L’immeuble de l’avenue Montagibert 26 comprend huit appartements de quatre pièces et deux d’une pièce. La Ville compte l’acquérir pour 6,3 millions de francs.
L’immeuble de l’avenue Montagibert 26 comprend huit appartements de quatre pièces et deux d’une pièce. La Ville compte l’acquérir pour 6,3 millions de francs.
OLIVIER VOGELSANG

C’est un bien bel immeuble, avec ses seize lucarnes-pignons, sis à l’avenue Montagibert 26, tout près du CHUV. Propriété du fonds de placement Comunus Sicav, il devait être vendu à un particulier. Il y avait accord sur le prix – 6,3 millions de francs – et l’acte notarié était prêt. Mais le bien-fonds va tomber dans l’escarcelle de la Ville de Lausanne, qui a décidé, fin février, d’actionner son droit de préemption. Celui-ci lui permet de s’en porter prioritairement acquéreur, au même prix.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.