Passer au contenu principal

A Lausanne, la rue Cheneau-de-Bourg peine à soigner son blues

Fontaine hors d’usage, vitrines «mortes», manque de lumière et dealers nocturnes désespèrent les commerçants.

La fontaine en haut de la rue, offerte à la Ville en 1999 par Edouard Jud, ne fonctionne plus depuis des années. Olivier Français, municipal des Travaux, promet de se renseigner quant à sa réparation.
La fontaine en haut de la rue, offerte à la Ville en 1999 par Edouard Jud, ne fonctionne plus depuis des années. Olivier Français, municipal des Travaux, promet de se renseigner quant à sa réparation.
Florian Cella

«J’ai offert à la Ville la fontaine qui se trouve devant mon ancien magasin en 1999. Elle m’avait coûté plus de 40'000 francs. Mais elle ne fonctionne plus depuis des années et personne ne vient la remettre en état, soupire Edouard Jud. Elle attirait pourtant de nombreux passants, Lausannois ou touristes.» Avec son épouse, Béatrice, le bijoutier, désormais installé au bas de la Cheneau-de-Bourg, à Lausanne, déplore depuis des années la perte d’attractivité de la rue et l’indifférence des autorités communales.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.