Passer au contenu principal

Lausanne s’embrase pour la flamme olympique

Deux cents coureurs se sont relayés ce mercredi pour porter la torche olympique à travers la capitale vaudoise.

En trois mois, la torche olympique a sillonné l'ensemble du canton de Vaud et visité tous les cantons suisses, avant de revenir à Lausanne pour un grand relais final ce mercredi.

«Les enfants, rappelez-vous bien ce moment. Ce que vous allez vivre est unique.» Il est à peine 9h à la Vallée de la Jeunesse ce mercredi matin lorsqu’une maîtresse d’école prépare ses élèves à l’arrivée de la flamme olympique des JOJ de Lausanne 2020. Plusieurs classes ont fait le déplacement pour assister au coup d’envoi de ce grand relais final de la torche à travers Lausanne. «J’ai vu la flamme des Jeux olympiques à la télévision une fois. C’est drôle de se dire qu’elle est devant nous aujourd’hui», s’extasie Pedro, 11 ans.

Après avoir sillonné le canton tout entier, puis visité l’ensemble des 26 cantons suisses, la flamme était enfin de retour à Lausanne. Ce sont les pompiers lausannois, en charge de veiller sur ce feu sacré depuis son arrivée d’Athènes en septembre dernier, qui l’ont acheminée, sirènes hurlantes, au départ de la Vallée de la Jeunesse. La présidente du Comité de Lausanne 2020, Virginie Faivre, s’est ensuite chargée de lancer officiellement cette journée. Dernière ligne droite avant la cérémonie d’ouverture de ces troisièmes Jeux d’hiver de la jeunesse, dans leur version moderne, ce jeudi soir.

Un parcours de 20,20 km

Deux cents coureurs triés sur le volet se sont relayés toute la journée pour porter la torche sur près de 20,20 km à travers les rues de la capitale olympique. Un premier itinéraire matinal a eu lieu entre la Vallée de la Jeunesse, l’Université de Lausanne et le Musée olympique, où, à midi, une vasque géante a été allumée. «Incroyable, c’est tout un symbole de pouvoir assister à un tel spectacle ici, dans la capitale olympique», se réjouit Jérôme, un touriste français en vacances par hasard dans la région.

Dans l’après-midi, la flamme est partie en direction du centre-ville de Lausanne. Point de départ de ce second itinéraire entre la place Centrale, la Cité, la place de la Riponne et la place de la Palud: l’allumage de la torche dans un bus des TL. «Tout un symbole», comme l’explique Christophe Jemelin, responsable du développement de l’offre aux TL, également en charge des transports pour Lausanne 2020. «C’est la première fois que le déplacement des athlètes est assuré majoritairement par des transports publics lors de Jeux olympiques, indique-t-il. C’est un signal écologique fort.»

Après un long périple à travers le canton, la Suisse et Lausanne, la flamme est enfin arrivée aux alentours de 16h30 sur la place de la Palud, où des centaines d’enfants accompagnés de leurs parents sont venus l’acclamer. «J’étais très stressée, j’avais peur de tomber. Mais, au final, tout s’est bien passé. Je suis fière de l’avoir fait. C’était un moment magique.» En tout cas, pour Marie, 13 ans, l’une des dernières relayeuses de la flamme, cette journée restera gravée à jamais dans sa mémoire.

----------

Déroulé de l'après-midi

Parcours de l'après-midi

Cliquer ici pour agrandir

15h: allumage de la torche dans un bus des TL

15h10: Départ de ce second round à travers le centre-ville de Lausanne

16h20: Arrivée de la flamme sur la Place de la Palud

----------

Déroulé de la matinée

Parcours du matin:

Cliquer ici pour agrandir

9h: La flamme a pris le départ du relais final à Lausanne

----------

9h10: C'est parti pour 20,20 km

----------

10h30: La flamme olympique arrive sur les quais d’Ouchy

----------

11h: Yodli est aussi dans la course

----------

Midi: La flamme arrive au Musée olympique, c'est la fin du parcours matinal

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.