Passer au contenu principal

Lausanne à Table gère son succès et élargit son offre

Le programme 2019 de l’association promet de nouvelles rencontres autour des produits.

Lausanne à Table multiplie les événements festifs autour du goût dans la capitale.
Lausanne à Table multiplie les événements festifs autour du goût dans la capitale.
ODILE MEYLAN-ARCHIVES

Huit ans, 45 événements culinaires sur 108 dates. Le programme présenté hier au parc Mon-Repos par l’association Lausanne à Table est copieux, mais le gourmand lausannois pourra le digérer tout au long de l’année sans souci, puisqu’il commence ce soir déjà, avec les Caves ouvertes en ville, et qu’il se terminera le 14 décembre par la Mise aux enchères des vins de la Ville.

Le comité de l’association, né après que Lausanne eut été Ville du goût 2012, doit gérer le succès de certains de ses événements phares, tout en cherchant à innover pour satisfaire la curiosité du public. Parmi ce qui est devenu incontournable, le Miam Festival du 8 au 10 juin transformera toujours la Riponne en vaste restaurant de rue, le Pique-nique du 1er Août étalera ses tables sur l’esplanade de Montbenon, la Fondue d’automne embaumera les frondaisons du parc de Valency le 29 septembre, le Yellow Mafia Market asiatisera les pavés devant la cathédrale le 29 juin. Et on retrouvera encore d’autres classiques, Nuit du boutefas, À Table! etc.

Mais Lausanne à Table ne vise pas que des opérations de grande envergure et propose aussi des rendez-vous plus intimes ou plus sportifs. Ce samedi 4, l’Apéro Run prendra place dans les 20 KM pour un parcours plus gourmand. Il est hélas trop tard pour s’inscrire. Les Tables éphémères, elles, prennent une teinte culturelle, puisqu’elles proposeront la cuisine d’un chef dans douze musées de la ville. Ou on brunchera dans les jardins du Musée de l’Élysée avant d’accompagner le photographe Yann Mingard dans son exposition.

Dans le genre repas insolite, on dégustera aussi la cuisine de la Municipalité de Lausanne qui se mettra in corpore aux fourneaux de la Villa Mon-Repos le 21 août, le repas à quatre mains zuricho-lausannois le 11 septembre, ou celui à huit mains à 80 m de hauteur, concocté par quatre restaurants aux quatre points cardinaux. On pourra aussi se balader au Dézaley, du Clos des Moines au Clos des Abbayes, avec dégustation de vins avant un beau repas.

Lausanne à Table célèbre aussi des manières modernes de manger, comme Tapa5balles où une série d’établissements proposera un verre et un tapa pour une thune. Ou la Fête du chips qui garnit des Doritos d’ingrédients façon Mexique. Ou Partage ton fromage, soirée où chacun amènera sa gomme préférée pour la faire déguster aux autres. La cantine de Sauvabelin verra également affluer fromagers et bouchers pour trois jours de grillades et de musique.

Le terroir n’est jamais loin, avec un sanglier, de la raisinée, de la choucroute à faire soi-même, la Semaine de l’écrevisse, la bière artisanale ou les effervescents vaudois.

Les enfants, enfin, ne sont jamais oubliés, avec un vaste programme ludique qui leur est destiné. .

Le programme complet sur www.lausanneatable.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.