Passer au contenu principal

Lausanne teste cinq postes de travail sous Linux

La Ville s'intéresse au système d'exploitation libre pour les ordinateurs de ses collaborateurs.

Le logo de Linux.
Le logo de Linux.
DR linux.org

La ville de Lausanne lance un projet pilote pour tester le système d'exploitation Linux sur les postes de travail de ses collaborateurs. Cinq machines ont été commandées chez why! open computing SA à Prilly, une société spécialisée dans l'informatique durable fondée par l'ancien conseiller d'Etat François Marthaler. «Le projet pilote permettra de voir si et comment toutes les applications du service informatique de l'administration communale pourront être accessibles depuis un poste Linux», explique-t-il.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.