Le Lausanne-Moudon revit en mode brasserie

RestaurationSous la houlette d’Yves Pannier, ex-chef du Café du Tramway, l’institution revient à l’authentique

Yves Pannier promet une cuisine typique, populaire et à des prix attractifs.

Yves Pannier promet une cuisine typique, populaire et à des prix attractifs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Faire du «vieux» avec des jeunes, «de la cuisine de grand-mère à un prix attractif et avec des produits d’ici». C’est ainsi qu’Yves Pannier, ancien chef du Café du Tramway, au Valentin, a pensé la reprise en main du Lausanne-Moudon, rebaptisé L-M. «Il s’agit d’un endroit charmant, avec un vrai passé et nous voulons lui redonner un style populaire», ambitionne le tout nouveau patron. En travaux depuis deux semaines, l’institution a rouvert mardi.

«J’ai l’impression que les gens sont attachés à ce lieu et je sens un bel engouement, ce qui est très positif»

«Nous avons changé les couleurs, qui ne collaient pas au style brasserie, explique Yves Pannier. Il est impossible de recréer les fresques d’antan mais nous voulons quelque chose de moins lounge.» Sur les tables redevenues brutes seront servis viandes, poissons ou encore mets végétariens, à mi-chemin entre la pinte ancestrale et le bouchon lyonnais.

A la tête d’une équipe d’amis, le patron assure qu’il ne se serait pas lancé sans ce staff familier. «Je sais que c’est un gros défi car je passe de 28 à plus de 90 places, mais j’ai eu le coup de cœur. J’ai l’impression que les gens sont attachés à ce lieu et je sens un bel engouement, ce qui est très positif», raconte ce Breton qui a régalé durant six ans au Café du Tramway. Il avait dû quitter les lieux en avril 2016, le propriétaire de cette petite rangée d’immeubles à la rue de la Pontaise voulant les raser pour ériger un locatif de 25 appartements. Quant à l’ancienne gérante du Lausanne-Moudon, Karine Duca, elle annonce se concentrer sur son autre établissement, le Café du Vieil Ouchy.

(24 heures)

Créé: 17.10.2017, 15h09

Articles en relation

Morceau d’histoire, le bistrot du Tramway ferme ses portes après 121 ans sur les rails

Lausanne La pinte typique inaugurée en 1895 ferme vendredi soir. Le propriétaire veut raser l’immeuble. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...