Des Lausannois retroussent leurs manches contre le littering

VaudPour sensibiliser les usagers du parc Bourget, des volontaires ont passé leur soirée à y collecter des déchets sauvages vendredi.

Une vingtaine de volontaires ont collecté vendredi les déchets dispersés au parc Bourget. Mille deux cents tonnes de détritus sont ramassés chaque année dans les parcs lausannois.

Une vingtaine de volontaires ont collecté vendredi les déchets dispersés au parc Bourget. Mille deux cents tonnes de détritus sont ramassés chaque année dans les parcs lausannois. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mille deux cents tonnes. C’est le poids des déchets ramassés chaque année dans les espaces publics de Lausanne. Face à ce problème, la Ville organisait vendredi une opération de sensibilisation pour ses habitants, par ses habitants.

Un peu plus de vingt Lausannois se sont portés volontaires pour participer à cette action et ont passé leur soirée à débarrasser le parc Bourget de ses déchets sauvages. Accompagnés du cheval mascotte Marquis, ils se sont mis au travail avec enthousiasme, en dépit du peu d’ordures à se mettre sous la dent ce jour-là.

Venus montrer leur engagement pour l’environnement, sensibiliser leurs enfants ou passer une soirée conviviale, ils ont été récompensés par des grillades et des boissons. Installé à Lausanne depuis plusieurs années, Yuli Lobos était parmi eux avec sa fille. Et même si, selon lui, la question des déchets sauvages n’est pas dramatique, c’était là une bonne occasion de lui transmettre le respect de son environnement.

La Ville prêche-t-elle avant tout les convaincus? «Nous espérons que ces convaincus fassent des petits!» explique la municipale Florence Germond. Présente à l’événement, elle a rappelé que la politique actuelle est celle de la carotte et du bâton. En effet, les actes de littering peuvent désormais être dénoncés par certains employés assermentés du Service des parcs et domaines, avec à la clé une douloureuse de l’ordre de 170 francs.

Créé: 12.06.2015, 22h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.