Le LEB se sépare de son service de transport routier

EchallensLe matériel sera racheté et de nouvelles places de travail seront proposées aux quatre collaborateurs.

Le Lausanne - Echallens - Bercher se séparera de son  Service routier à partir du 30 avril 2018.

Le Lausanne - Echallens - Bercher se séparera de son Service routier à partir du 30 avril 2018. Image: site Internet LEB

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Peu de gens le savent, mais les trains ne sont pas les seuls véhicules roulant du Lausanne - Echallens - Bercher. La compagnie dispose en effet depuis le milieu du siècle passé d’un Service de transport routier, initialement destiné à livrer les marchandises déposées dans les gares par les trains. Tout cela appartiendra toutefois bientôt au passé, puisque le Conseil d’administration annonce l’arrêt de cette activité au 30 avril prochain.

«Nous avons cherché différentes solutions, mais le marché du camionnage est en pleine mutation, constate le président du Conseil d’administration, Jacques Millioud. Ceux qui continuent ne le peuvent que grâce à des activités annexes, comme des services de logistique ou la fourniture de graviers.» Ajoutez à cela la perte d’un gros client à la fin de l’année et la perspective de devoir procéder à des investissements importants dans du matériel à court terme et vous obtenez une situation intenable.

Quatre employés à plein-temps sont touchés par cette décision, plus un certain nombre d’auxiliaires. Tous ont appris la nouvelle jeudi matin. «La compétence de ces gens n’est absolument pas en cause, souligne la déléguée de la direction des TL au LEB, Marielle Desbiolles. Ils se sont tous au contraire vraiment démenés ces derniers mois, dans un contexte de plus en plus difficile.»

Les responsables de la compagnie tenaient d’ailleurs particulièrement à trouver une solution pour assurer leur avenir. Elle s’est finalement présentée sous la forme d’un rachat du matériel par la société Matthey- Petit, basée à Bussigny-près-Lausanne, ainsi que des propositions de place de travail. «Les quatre employés fixes se verront tous proposer un contrat à durée indéterminée, que ce soit dans cette entreprise ou au sein des TL», explique Jacques Millioud.

Aucune décision n’a par contre encore été prise par rapport à l’avenir des locaux du Service routier, idéalement situés au centre d’Echallens et qui seront prochainement libérés par cette reprise. (24 heures)

Créé: 15.03.2018, 14h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...