Le LEB supprime des trains avant d’en ajouter

Transports publicsMalgré des trains annulés par manque de conducteurs l’extension de la cadence 15’ jusqu’à Echallens n’est pas remise en question.

Par manque de conducteurs disponibles, quelques rames du LEB sont restées à quai à Cheseaux-sur-Lausanne les 10 et 22 mai derniers.

Par manque de conducteurs disponibles, quelques rames du LEB sont restées à quai à Cheseaux-sur-Lausanne les 10 et 22 mai derniers. Image: SYLVAIN MULLER - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si, de manière générale, l’offre du Lausanne-Échallens-Bercher (LEB) s’améliore au fil des années, il survient parfois de petits retours en arrière. Ainsi, les 10 et 22 mai derniers, la cadence entre Lausanne et Cheseaux durant l’après-midi a passé de quatre à trois trains par heure.

Dans les deux cas, cinq trains ont été supprimés dans chaque sens de circulation. La cause? Des «absences imprévues au sein d’un effectif déjà restreint», selon les communiqués des Transports publics lausannois (TL), qui exploitent la ligne depuis décembre 2013. Absences annoncées à la dernière minute qui ont contraint les responsables du trafic à mettre en place des mesures urgentes.

On embauche

Au-delà des désagréments causés à certains voyageurs ces après-midi-là, la situation interpelle, car la compagnie prévoit d’introduire la cadence 15 minutes jusqu’à Échallens le 11 août prochain. En conséquence, le nombre de trains circulant sur la ligne serait augmenté et donc le besoin en conducteurs aussi. Ces problèmes d’effectifs remettent-ils en cause ce projet? «La question est légitime, reconnaît Martial Messeiller, nouveau responsable de la communication des TL. Mais nous sommes confiants. D’abord parce que nous disposerons des effectifs nécessaires le 11 août, mais aussi parce que cette augmentation de cadence s’accompagnera de la mise en place d’une nouvelle trame horaire offrant plus de souplesse. Nous cherchons enfin des mutualisations avec d’autres compagnies.»

Le communicant constate cependant que le LEB, comme toutes les autres petites compagnies ferroviaires du canton, souffre d’un manque de personnel chronique, principalement dû aux meilleures conditions de travail que peuvent se permettre d’offrir les CFF. Toutes les personnes intéressées par la conduite des trains sont donc encouragées à s’annoncer.

«En fonction de leur parcours, la formation que nous offrons au sein de l’entreprise dure entre six mois et un an», explique Martial Messeiller. Et de nouvelles classes sont ouvertes tous les six mois.

Plus de transparence

Lors de ces deux incidents d’exploitation, la manière de communiquer des TL, en ligne, rapide et très ouvertement, a aussi surpris certains utilisateurs. «C’est la première fois qu’on nous parle d’un problème d’effectifs aussi clairement, sans s’abriter derrière quelques euphémismes», relevait ainsi avec satisfaction un des administrateurs du groupe Facebook LEB, la ligne verte de tous les soucis! Une nouvelle attitude amenée à durer. «Nous avons effectivement décidé d’être désormais plus précis et transparents dans nos communications, notamment sur le nouveau groupe Facebook LEB Info», confirme Martial Messeiller.

Créé: 28.05.2019, 17h32

Articles en relation

Le nouveau chef du LEB face à ses travaux d'Hercule

Transports publics Ancien responsable de la maintenance Olivier Bronner reprend les rênes du train. Nuria Gorrite apprécie que les choses bougent enfin Plus...

Le tunnel du LEB grignoté à raison de 3,5 m par jour

Lausanne Le chantier est entré dans le dur ce lundi. Pendant une année, deux machines vont percer la future galerie, du lundi au vendredi. Plus...

Les mineurs du LEB célèbrent leur sainte

Lausanne La tradition a été perpétuée mardi par un des prêtres de la paroisse du Valentin, par 25 mètres de fond. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.