Levée de boucliers contre l’installation d’un McDo

EpalingesLe projet d’installation d’un restaurant et d’un McDrive le long de la route de Berne a suscité une avalanche d’oppositions.

Le terrain de Faucherre Transports lorgné par McDonald’s Suisse, à Epalinges, longe l’un des tronçons routiers les plus sollicités du canton.

Le terrain de Faucherre Transports lorgné par McDonald’s Suisse, à Epalinges, longe l’un des tronçons routiers les plus sollicités du canton. Image: Marius Affolter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La présence d’un fast-food au carrefour des Croisettes, à Epalinges, n’est sans doute pas pour demain. C’est là, près de la station du M2 et du Biopôle, que McDonald’s Suisse envisage depuis trois ans d’installer à la fois un restaurant, un McCafé et un McDrive sur la parcelle appartenant à l’entreprise Faucherre Transports.

La mise à l’enquête du projet d’une ampleur considérable – 220 places intérieures, 200 en terrasse et un parking pour 40 voitures – s’est achevée dimanche 22 mars. Et c’est peu dire qu’elle a soulevé une avalanche d’oppositions.

La Commune, principale concernée, n’a jamais fait preuve d’engouement pour le projet. Cette fois, elle n’a pas hésité à manifester son hostilité. «Nous aurions souhaité nous opposer, mais ce n’est pas possible du fait que c’est nous, au final, qui accordons le permis de construire, précise Bernard Krattinger, municipal en charge de l’Aménagement du territoire. Nous avons donc écrit à McDonald’s pour exiger des garanties quant aux engagements pris par le passé, à savoir des mesures concrètes destinées à permettre le prolongement du M2 sous la parcelle et une autorisation cantonale d’accès au site via la route cantonale 601. Si nous n’obtenons pas ces garanties, nous ne délivrerons pas le permis de construire.»

Là où McDonald veut s'implanter (cliquez sur l'image pour l'agrandir):

L’Etat s’oppose

L’Etat de Vaud, pour sa part, n’entend pas être en reste. La route de Berne, qui voit passer la bagatelle de 32 000 véhicules par jour, est en effet l’un des tronçons routiers les plus sollicités du canton, voire l’un des plus dangereux, et les autorités vont lancer cette année encore une série de travaux pour fluidifier la circulation. «Ce n’est donc pas le moment d’y autoriser l’installation d’un générateur de trafic, lance la conseillère d’Etat Nuria Gorrite, cheffe du Département des infrastructures. Nous refusons donc, d’une part, d’accorder à McDonald’s un accès par la route de Berne et, d’autre part, nous nous opposons à l’ensemble d’un projet qui va notamment renchérir, voire rendre impossible, la construction d’un tiroir de rebroussement du M2, comme on l’appelle, sous la parcelle.»

C’est en ce sens que le Conseil d’Etat répondra, lors d’une prochaine séance du Grand Conseil, à la question du député PLR Jean-François Cachin, qui s’est interrogé, le 10 mars dernier, sur les conséquences des projets de la société américaine sur l’arrière-gare du M2 et sur la circulation le long de la RC 601. Selon nos informations, il est possible que les TL, qui gèrent le M2, fassent également opposition au projet.

Enfin, au début de ce mois, une poignée de Palinzards, réunis au sein du Groupe de soutien des intérêts d’Epalinges (GSIE), a lancé une pétition, distribuée dans 4000 boîtes aux lettres, contre les nuisances que provoquerait, de son point de vue, l’installation d’un fast-food aux Croisettes. Considérée comme une opposition collective par la Commune, elle a réuni plus de 600 signatures, qui viennent s’ajouter à quatorze oppositions individuelles.

La levée de boucliers semble toutefois ne pas ébranler la sérénité du roi du hamburger. «Selon la procédure habituelle, nous devrions recevoir le résultat définitif de la mise à l’enquête d’ici à la fin de la semaine, relève sa porte-parole, Aglaë Strachwitz. Une fois ces éléments en main, nous poursuivrons le dialogue constructif déjà entrepris à ce jour, autant avec les autorités qu’avec les éventuels opposants.»

Créé: 23.03.2015, 16h02

Articles en relation

McDo dévoile son projet de 420 places à Epalinges

Fast-food Malgré une pétition hostile et les réticences des autorités, le roi du hamburger soumet à l’enquête publique son restaurant aux Croisettes. Plus...

Opposition de masse au McDonald's de Gland

La Côte Voisins et habitants iront jusqu'au bout pour contrer un projet de McDrive trop proche des logements. Plus...

Lausanne et McDo en guerre contre les déchets

Environnement Une convention a été signée pour le maintien de la propreté aux abords des cinq fast-foods du géant américain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.