Un livret d’anecdotes pour les 10 ans de l’Ouest

Ouest lausannoisDes habitants des huit communes du district ont alimenté de souvenirs un petit feuillet qui vient d’être mis en ligne.

Les anecdotes contenues dans le livret ont été lues en public par un duo de comédiens lors de la manifestation Cap sur l'Ouest, le 23 septembre dernier.

Les anecdotes contenues dans le livret ont été lues en public par un duo de comédiens lors de la manifestation Cap sur l'Ouest, le 23 septembre dernier. Image: Aurélie Schopfer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le souvenir me revient d’un personnage appelé Tisane, qui cueillait des plantes pour soigner les habitants de la commune à qui il prélevait des impôts, il était boursier communal.» L’histoire ne dit pas dans quelle commune un boursier s’appelait «Tisane», mais une chose est sûre, cette anecdote est tirée de la mémoire d’un habitant de l’Ouest lausannois. Avec d’autres histoires tendres et amusantes, on peut la découvrir dans un petit livret, intitulé «A l’Ouest!» qui vient d’être mis en ligne en souvenir des dix ans du district, célébrés en 2018.

Ces récits ont été collectés au printemps dernier au cours de deux ateliers d’écriture auxquels ont participé une dizaine de gens du cru. Ils ont ensuite été lus en public en septembre, lors de la manifestation «Cap sur l’Ouest», qui était justement placée sous le signe de ce jubilé.

Souvent étonnants ces souvenirs nous apprennent que la rue du Casard, à Bussigny, était jadis très prisée des lugeurs, au point qu’un policier a été posté au carrefour de l’Hôtel de Ville pour gérer la circulation. À Prilly, on se rappelle que la commune a obtenu in extremis l’autorisation de cultiver une vigne, car les étiquettes des bouteilles étaient déjà imprimées. À Villars-Sainte-Croix, on regrette l’époque ou faute de bistrot communal, chaque maison avait une cave à vin ou un carnotzet.

«Ces histoires donnent une image d’un district qui bouge et où les manières de vivre ont beaucoup changé jusqu’à aujourd’hui», s’enthousiasme Isabelle Steiner, municipale à Chavannes-près-Renens, qui a coordonné ce projet dans le cadre de Cap sur l’Ouest. La brochure est déjà disponible sur le site internet de plusieurs communes de l’Ouest lausannois, dont celle de Renens et Saint-Sulpice et Chavannes. (24 heures)

Créé: 10.01.2019, 16h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.