Une loco de 80 tonnes se retrouve le nez dans la Venoge

DéraillementEn manœuvre à Penthalaz, le mécanicien a été légèrement blessé. Le cours d'eau pourrait être pollué, alors que le trafic ferroviaire n'est pas impacté.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une locomotive diesel de 80 tonnes a déraillé ce vendredi matin non loin de la gare de Penthalaz. Après avoir défoncé un tampon - ces installations servant à marquer la fin d'une voie - la motrice s'est retrouvée le nez dans la Venoge. Les causes de l'accident sont encore inconnues. Le mécanicien et son passager ont été légèrement blessés et emmenés à l'hôpital pour examens.

Pour lutter contre l'écoulement du diesel et éviter toute pollution du Léman, les pompiers ont de leur côté installé deux barrages flottants sur la Venoge. Le premier à Penthalaz, le second à Bussigny, à la hauteur de l'entreprise Thévenaz-Leduc.

Le trafic ferroviaire n'est lui pas touché. «L'accident s'est produit durant une manœuvre sur une voie de raccordement, explique Frédéric Revaz, porte-parole aux CFF. Les voies de circulation sont donc totalement libres.» Il en sera peut-être autrement lorsque la locomotive sera dégagée, cet après-midi ou dans la nuit de vendredi à samedi. Il se pourrait en effet que la grue doive stationner au milieu des voies. (24 heures)

Créé: 08.03.2013, 11h54

Articles en relation

Une locomotive est déjà tombée dans la Venoge en 1948

Histoire Un déraillement similaire à l'accident survenu vendredi matin s'est produit à Cossonay, il y a 65 ans. Plus...

Google Map

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...