À Lutry, un Vert face à l’hégémonie du PLR

Syndicature Entré à la Municipalité en 2016, Kilian Duggan défie Charles Monod, candidat du parti historiquement majoritaire.

Le PLR Charles Monod (à gauche) est à la tête des Travaux, Domaines, Services industriels et Informatique tandis que le Vert Kilian Duggan est en charge de la Direction de la sécurité et de la mobilité.

Le PLR Charles Monod (à gauche) est à la tête des Travaux, Domaines, Services industriels et Informatique tandis que le Vert Kilian Duggan est en charge de la Direction de la sécurité et de la mobilité.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la course à la syndicature de Lutry, les Verts veulent contrarier le très majoritaire PLR. Le 9 février, Kilian Duggan (Vert) disputera donc à Charles Monod (PLR) le siège laissé vacant par le libéral-radical démissionnaire Jacques-André Conne. Entretien croisé.

Qu’est-ce qui motive votre candidature?
Charles Monod: Depuis mon élection à la Municipalité, j’ai eu la chance de connaître divers domaines de la Commune en occupant des dicastères riches. J’ai fait les choses par étape. Aujourd'hui ça s’accélère, mais quand on s’engage dans un Exécutif, il faut le faire à fond et être prêt à toutes les éventualités. C’est ensuite l’assemblée générale du PLR qui m’a choisi sur recommandation du comité de sélection.

Kilian Duggan: C’est d’abord démocratique. Il me semble normal que la population puisse choisir qui la représente à l’extérieur. Le bon score du candidat Vert’libéral lors de l’élection complémentaire à la Municipalité, en novembre, montre aussi qu’il y a une nouvelle dynamique à Lutry. Sans compter le contexte général et les préoccupations environnementales.

Kilian Duggan, vous êtes entré à la Municipalité en 2016. Le PLR juge votre candidature prématurée.
KD: J’ai prouvé que je pouvais porter des dossiers dont certains étaient bloqués depuis des années. Je pense au règlement du port, aux liaisons de bus Nord-Sud, voire à la requalification de la route de Lavaux via un effort de communication. On peut voir ma candidature comme un affront mais une majorité non contestée n’est jamais bonne pour la chose publique. Le PLR a toujours joui d’une présomption de pouvoir à Lutry, c’est pourquoi il y a aujourd’hui des difficultés à remettre cette légitimité en cause.

CM: C’est vrai qu’une élection tacite simplifie les processus, mais avec le recul j’estime que c’est une bonne chose d’avoir un concurrent, ça permet aux électeurs de se prononcer clairement. Je crois néanmoins que les recettes PLR ne sont pas étrangères à la bonne santé de Lutry. Notons aussi qu’il n’y a pas besoin d’être Vert pour adhérer aux efforts en faveur du climat. Le PLR l’a prouvé, aux Services industriels de Lutry notamment. Les Verts n’ont pas l’exclusivité du sauvetage de la planète.

Quel syndic seriez-vous?
CM: Comme évoqué, le PLR connaît les règles et les bonnes façons de faire. L’objectif serait de les conserver tout en apportant un peu de fraîcheur, un peu de jeunesse. J’ai acquis de l’expérience au sein de mes différents dicastères. Nous avons par exemple monté le premier corps de police accrédité par le Canton et fait avancer les Services industriels, notamment sur les énergies renouvelables. Le travail effectué n’est pas négligeable.

KD: Il y aurait deux gros axes d’ouverture: envers la population et envers les organes supracommunaux et le Canton. On doit faire davantage de participatif, de concerté. Il faut une politique de «la porte ouverte». Ça n’a pas été assez fait pour le parking sous les jardins du château et ça s’est soldé par un échec. J’essaie donc d’instaurer ça dans mon dicastère. Lutry doit aussi faire un effort pour défendre ses intérêts à plus large échelle. Nous devons être plus proactifs et chercher des alliances, concernant la péréquation par exemple.

Vos priorités, ces prochaines années?
KD: La requalification de la route de Lavaux, le nouveau collège et la numérisation du service public, qui me tient particulièrement à cœur.

CM: En lien avec mon dicastère actuel, je citerais en particulier la requalification de la route de Lavaux, qui pourrait engendrer de gros travaux, et la numérisation des Services industriels.

Créé: 03.02.2020, 06h40

Articles en relation

Les Verts contestent la syndicature PLR à Lutry

Election Évoquant «de nouveaux équilibres», le Parti écologiste se lance pour la première fois. Kilian Duggan affrontera Charles Monod. Plus...

Le PLR conserve sans surprise son siège à Lutry

Lausanne et Région Trois communes étaient appelées aux urnes dimanche à la suite d’une démission au sein de leur Exécutif. Plus...

Les Vert’libéraux défient le PLR et visent la Muni de Lutry

Élection Deux candidats convoitent le siège du syndic démissionnaire lors de la complémentaire de dimanche. Plus...

Le Tribunal conforte la Muni sur la Balance de Savuit

Lutry Les arguments des opposants au projet municipal ont été écartés. Ils ne devraient pas s'arrêter là. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.