Un magasin de matériaux recyclés ouvre à Lausanne

Aide socialeLa fondation Protravail ouvre ce lundi à Sévelin le premier commerce de Suisse romande d’éléments de construction de seconde main.

Protravail, sous la direction d'Yves Pommaz (photo), ouvre un magasin de 550 m2. Éléments de construction, cuisine, salle de bain sont récupérés lors de transformations ou de démolitions, puis remis à neuf et revendus à bas prix.

Protravail, sous la direction d'Yves Pommaz (photo), ouvre un magasin de 550 m2. Éléments de construction, cuisine, salle de bain sont récupérés lors de transformations ou de démolitions, puis remis à neuf et revendus à bas prix. Image: GERALD BOSSHARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi, dans le quartier lausannois de Sévelin, un commerce d’un nouveau genre ouvre ses portes: on y vend des matériaux de construction de seconde main. «C’est le premier magasin de ce genre en Suisse romande», annonce Yves Pommaz, directeur de la fondation Protravail.

Cette entreprise Promaison a pris forme à l’initiative de Caritas Vaud, qui a mis sur pied la fondation vaudoise Protravail. L’objectif: créer des postes de travail pour des personnes qui se trouvent à l’aide sociale. «Nous avons engagé 25 personnes, précise Yves Pommaz, qui sont éloignées du monde du travail depuis au minimum quatre ans».

Les employés signent un contrat de deux ans avec l’objectif de réintégrer la vie active. «Le magasin doit leur servir de tremplin, car il est plus facile de trouver un travail quand on en a déjà un», explique le directeur de Protravail.

La surface de vente est de 550 m2 répartie sur deux niveaux. Fenêtres, portes, volets, parquets, cuisines, baignoires, tout y est de seconde main et a prix cassé: 100 francs pour des toilettes, 40 francs pour un volet.

Promaison, Sévelin 15, Lausanne, lu-ve 8 h-12 h/13 h-17 h

Créé: 28.09.2012, 20h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.