Passer au contenu principal

«La maison de paille jouit d’une isolation thermique parfaite»

Le bâtiment administratif inauguré à Lausanne en 2011 a été l’objet d’un bilan énergétique complet. L’ingénieur est ravi des résultats. Explications.

La maison de paille ne consomme que 10% de l’énergie habituellement nécessaire à un bâtiment de ce type.
La maison de paille ne consomme que 10% de l’énergie habituellement nécessaire à un bâtiment de ce type.
Gérald Bosshard

Le Laboratoire d’Energie solaire et de Physique du Bâtiment de l’EPFL a dressé un bilan énergétique complet de la maison de paille lausannoise. Une première. Baptisé ECO-46, ce bâtiment abrite, depuis son inauguration en 2011, l’administration des parcs et jardins de la ville.

Dans le cadre de son travail de master réalisé à l’EPFL, Adrien Chaussinand s’est penché de près sur tous les aspects énergétiques de cette maison hors du commun. «Elle jouit d’une isolation thermique parfaite. Elle combine l’utilisation d’un matériau sain et bon marché avec celle d’une technologie de pointe. Et les deux s’assemblent très bien, explique l’ingénieur thermicien français.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.