Passer au contenu principal

Malley dévoile ses deux premières tours

Deux projets ont remporté lundi le concours d’architecture visant à dessiner le futur quartier Malley-Gare.

Le concours d'architecture a désigné deux lauréats: les bureaux d'architectes Aeby Perneger & Associés, à Carouge (GE), et Pont 12, à Chavannes-près-Renens.
Le concours d'architecture a désigné deux lauréats: les bureaux d'architectes Aeby Perneger & Associés, à Carouge (GE), et Pont 12, à Chavannes-près-Renens.
CFF
Le quartier Malley-Gare sera composé de cinq bâtiments dont deux tours, qui s'implanteront le long des voies CFF en contrebas du futur Centre sportif de Malley.
Le quartier Malley-Gare sera composé de cinq bâtiments dont deux tours, qui s'implanteront le long des voies CFF en contrebas du futur Centre sportif de Malley.
Pont 12
La plus haute tour du quartier abritera essentiellement des logements.
La plus haute tour du quartier abritera essentiellement des logements.
Pont 12
1 / 5

Pour la première fois, Malley lève le voile sur son futur visage. L’une des plus grandes friches industrielles de l’Ouest lausannois deviendra d’ici quelques années un tout nouveau quartier qui devrait comporter en tout cinq tours. On sait désormais de quoi auront l’air les deux premières.

Après l’acceptation par référendum du plan de quartier Malley-Gare, en novembre 2016, un concours d’architecture avait été organisé pour dessiner cette zone dotée de deux immeubles de 63 et 76 mètres. Lundi, ce sont non pas un, mais deux lauréats, qui ont été désignés: les bureaux d’architectes Aeby Perneger & Associés, à Carouge (GE), et Pont 12, à Chavannes-près-Renens. À eux deux, ils ont tracé les lignes d’un quartier composé de cinq bâtiments qui accueilleront quelque 450 habitants et 650 places de travail. Le tout prendra place le long des voies CFF, en contrebas du futur Centre sportif et de la halte CFF Prilly-Malley.

Ode au passé industriel

Pour la partie ouest du quartier, le bureau d’architectes Aeby Perneger & Associés a conçu trois bâtiments, dont le premier culminera à 63 mètres et comprendra des logements, des bureaux, ainsi qu’un bar au 19e et dernier étage. Un deuxième bâtiment, situé à côté de la déchetterie, accueillera quant à lui un centre médical et des surfaces administratives. Enfin, le troisième sera essentiellement constitué de logements. Comme dans le reste du quartier, les rez-de-chaussée seront occupés par des commerces.

«Nous avons souhaité rappeler le passé industriel de Malley à travers les matériaux utilisés pour chacun de ces trois bâtiments, à savoir la brique, le béton et le métal», détaille Jan Perneger, qui a porté le projet du bureau carougeois. S’agissant de la partie Est de Malley-Gare, conçue par le bureau Pont 12, elle comprendra deux bâtiments, dont la tour de 25 étages (76 mètres), qui abriteront une importante part de logements dans les étages les plus élevés, ainsi que des commerces et des bureaux dans les parties basses. Signe particulier: dans les étages, ces deux immeubles comporteront de grandes terrasses aménagées en jardins.

En plus de l’architecture des bâtiments, le concours de Malley-Gare a également porté sur les espaces publics. Du côté ouest de l’ensemble se trouvera ainsi la place des Coulisses qui sera reliée au Centre sportif par un passage sous-voies. «L’espace sera presque entièrement arborisé à l’exception du grand bassin qui se placera au centre», explique Jan Perneger, qui ajoute que la place a été pensée afin de pouvoir accueillir un marché ou d’autres événements. Une deuxième place sera directement reliée à la halte CFF, côté Est, et devrait être aménagée avec une fontaine et un kiosque.

235 millions à investir

«Les deux projets lauréats optimisent les principes posés par le plan de quartier tout en s’intégrant très bien dans le paysage», commente Guillaume Dekkil, chef de projet auprès des CFF, propriétaire des terrains, et unique investisseur dans ce projet, à hauteur de 235 millions de francs. Il précise en outre que les gabarits imposés par le plan de quartier n’ont pas été utilisés à leur maximum: «Les immeubles ne sont pas moins hauts, mais ils sont moins larges, de manière limiter l’impact sur la vue depuis le nord du quartier.»

La prochaine étape qui attend le quartier Malley-Gare est celle de la mise à l’enquête, qui est annoncée pour le courant de l’année 2020. Les travaux pourraient quant à eux commencer en 2021 et s’achever en 2023. «Outre des architectes et des représentants des CFF et des autorités communales, le jury a également inclus deux habitants du quartier, relève Guillaume Dekkil. Dans la suite du processus, nous allons continuer à impliquer la population à travers des démarches participatives.» L’ensemble des projets proposés dans le cadre du concours d’architecture seront présentés ces prochains jours dans une exposition ouverte au public.

Exposition des projets Espace Chaudron de la patinoire provisoire de Malley, du 4 au 7 et du 10 au 14 septembre, de 11 h 15 à 16 h.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.