Passer au contenu principal

Les manifestants du pont Bessières délogés par la police

Les militants d'Extinction Rebellion entendaient rester sur place jusqu’à ce que «le Conseil fédéral dise la vérité sur le réchauffement climatique».

Le 20 septembre 2019, les militants d'Extinction Rébellion bloquent le Pont Bessières...
Le 20 septembre 2019, les militants d'Extinction Rébellion bloquent le Pont Bessières...
KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi
... les activistes, qui se revendiquent non violents installent leur camp à 11h30 sous les yeux de la police qui filme et surveille...
... les activistes, qui se revendiquent non violents installent leur camp à 11h30 sous les yeux de la police qui filme et surveille...
KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi
... dans le calme.
... dans le calme.
KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi
1 / 5

Ce vendredi, à 11h30 tapantes, près de 200 militants d’Extinction Rebellion ont commencé à bloquer le pont Bessières, à Lausanne. «Nous resterons jusqu’à ce que le Conseil fédéral dise la vérité à la population, par voie de presse, sur le réchauffement climatique, explique un porte-parole. L’espèce humaine est aujourd’hui en danger d’extinction. Il faut écouter la science et agir maintenant.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.