Passer au contenu principal

Ils manifestent contre les violences faites aux femmes

Une centaine de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi à la Palud suite à l’agression de cinq femmes à Genève.

Selon les manifestants, les femmes doivent notamment se réapproprier la rue
Selon les manifestants, les femmes doivent notamment se réapproprier la rue

C’est armées du hashtag #toutespourune et munies de pancartes dénonçant les violences faites aux femmes qu’une centaine de personnes se sont réunies sur la place de la Palud, ce dimanche à 17 h. Organisée par la Jeunesse socialiste, la manifestation faisait écho à des rassemblements similaires mis sur pied à Bâle, à Berne et à Zurich, qui auraient tous attiré entre 100 et 200 personnes, selon les organisateurs. «Une attaque contre une est une attaque contre toutes», martelait l’un des slogans. Parmi les manifestants, la violente agression de cinq jeunes femmes par un groupe d’hommes à la sortie d’une discothèque à Genève la semaine dernière était sur toutes les lèvres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.