Les tops et les flops de la mobilité douce

InfrastructuresDes prix ont été décernés aux pires et aux meilleurs aménagements cyclistes et piétons de l’agglomération.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des prix «humoristiques» pour souligner de «petites touches d’espoir ou de regrets». C’est ainsi que les membres d’actif-trafiC, organisation engagée en faveur de transports durables, et de Pro Velo Région Lausanne, association défendant l’usage du vélo et les intérêts des cyclistes, ont décrit les récompenses décernées pour la première fois, vendredi à Lausanne. Quatre statuettes pour primer le meilleur et le pire de la mobilité douce dans la capitale et son agglomération. Après un appel à projets en octobre 2017, une quarantaine de propositions étaient parvenues aux deux jurys, l’un piéton et l’autre cycliste.

«L’objectif de cette démarche est triple, justifie Céline Gandar, membre du comité de Pro Velo Région Lausanne. Que les modes de déplacements non motorisés soient considérés comme des moyens de locomotion à part entière, que des aménagements favorables soient créés et, finalement, qu’on réfléchisse aux erreurs tout en encourageant les réalisations exemplaires.»

Dizaines de contresens

Si les aménagements nommés étaient répartis dans toute l’agglomération (voir ci-dessous), la Ville de Lausanne fait une razzia et repart avec trois statuettes, bien qu’aucun représentant politique ne soit venu les récupérer. La capitale empoche les deux distinctions «positives», à savoir la Rustine d’or pour le meilleur aménagement cycliste et le Soulier d’or, son équivalent piétonnier. La première revient aux contresens cyclables dans le quartier de l’avenue de France. Dans ce secteur, onze rues sont concernées tandis que la Ville nous expliquait en novembre dernier que Lausanne compte 80 contresens cyclables sur un total d’environ 180 rues en sens unique. Le jury loue «une mise en œuvre groupée au sein d’un même quartier pour créer des itinéraires continus et connectés à l’ensemble du réseau […] ce qui évite de pousser les cyclistes à l’infraction en leur imposant des détours superflus».

En parallèle, le Soulier d’or récompense la passerelle piétonne de la Sallaz, reliant la ville à la forêt de Sauvabelin. «La place de la Sallaz n’est pas satisfaisante mais les aménagements pour la fuir sont tout à fait louables, souligne Léonore Porchet, membre du comité national d’actif-trafiC. Cette passerelle réunit deux quartiers qui étaient jusqu’ici coupés par la topographie et permet de les relier en 15 minutes contre environ 40 minutes auparavant.»

«Nous avons à cœur de réaliser des projets concrets dans le domaine de la mobilité douce et, même s’il y a encore du travail, c’est appréciable de voir qu’une partie de nos actions est reconnue», réagit Florence Germond, municipale lausannoise de la Mobilité. Et de citer d’autres mesures à venir comme la sécurisation de certains itinéraires ou de nouvelles pistes cyclables sur les avenues Louis-Ruchonnet et de la Gare. Doublement bonne élève, la Ville de Lausanne obtient par contre la Sandale trouée pointant l’aménagement piéton le plus décevant. Cette dernière revient à la place du Tunnel pour «son manque de convivialité, ses feux piétons interminables et son projet de réaménagement qui ne prévoit pas d’améliorer la situation». «Ce n’est pas un espace dans lequel on souhaite passer du temps, c’est d’ailleurs un immense carrefour plutôt qu’une vraie place», cible Léonore Porchet. En 2017, la place du Tunnel s’était déjà classée dernière du test de marchabilité réalisé par actif-trafiC parmi les 18 places de Lausanne, Genève et La Chaux-de-Fonds analysées. Le projet de réaménagement doit néanmoins «permettre de réfléchir globalement aux espaces de cette partie de la ville», espère le jury.

«La Municipalité est consciente des enjeux du secteur Riponne-Tunnel, en témoigne le crédit voté mardi soir au Conseil communal, souligne Florence Germond. Concernant les feux piétons, c’est compliqué car chacun à l’impression d’attendre plus que les autres et il nous faut pondérer tous les flux.»

Responsabilité diluée

Finalement, dernier prix décerné, le Pneu crevé est attribué conjointement à l’État de Vaud, la Commune d’Écublens et la Confédération pour «l’hostilité au trafic cycliste de la route de la Pierre, entre Écublens et Echandens, et l’incohérence de ses aménagements». Le tracé accumule les problèmes: piste cyclable discontinue, tronçon en terre, poteau ou bordure au milieu du chemin et trottoir miniature entre un pilier de pont et la chaussée. «C’est une insatisfaction totale qui illustre bien la difficulté de certains projets en matière de mobilité, réagit Pierre-Yves Gruaz, chef de la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR), présent sur place pour récupérer la statuette. Il y a une multiplicité d’acteurs, de nombreux intérêts qui donnent lieu à des arbitrages mais aussi des contraintes topographiques. Notons tout de même qu’un préavis cantonal de 2013 préconisait de ne pas aménager le tronçon de cette manière et qu’il n’a pas été suivi par la Commune d’Écublens.» Cette dernière a pour sa part demandé aux organisateurs d’être retirée de la liste des lauréats, affirmant qu’il «s’agit d’une route cantonale hors traversée de localité». Pierre-Yves Gruaz précise que le Canton «verra ce qu’il peut faire» et que la situation va s’améliorer à terme puisque la nouvelle jonction autoroutière d’Écublens, espérée à l’horizon 2023, «intègre pleinement la problématique de la mobilité douce». (24 heures)

Créé: 23.03.2018, 12h07

Infobox

Parmi toutes les propositions reçues par les deux jurys, une première sélection avait permis de dégager quelques finalistes dans chacune des catégories:

Rustine d’or
La nouvelle bande cyclable des avenues de la Gare et de la Harpe à Lausanne; les contresens cyclables sur les avenues des Deux-Ponts et des Cerisiers de Pully; les nouveaux stationnements vélo devant le centre commercial du Croset à Écublens.

Pneu crevé
La bande cyclable sur la route de Cossonay, au niveau de la station Shell, à Prilly; la bande cyclable en haut de l’avenue Ruchonnet à Lausanne; la requalification de la route cantonale 1 en direction de l’UNIL et de l’EPFL; la route d’Ouchy à Lutry.

Soulier d’or
La Coulée verte de Lausanne; l’Esplanade du Flon de Mobimo à Lausanne; la rue Neuve et le quartier de la place du Marché de Renens; les panneaux «impasses avec exceptions mode doux» de Lausanne et Renens.

Sandale trouée
Les places de parc sur les trottoirs de l’avenue du Général-Guisan de Pully; la place de la Sallaz de Lausanne; les passages piétons dangereux entre l’UNIL et l’arrêt Bourdonnette du bus 25; les rues trop étroites du quartier de Chailly à Lausanne.

Articles en relation

On verra de plus en plus de vélos débouler à contresens à Lausanne

Lausanne Près de l’avenue de France, les cyclistes peuvent remonter les sens uniques sur onze nouveaux tronçons. Au total, 80 culs-de-sac sont à présent concernés. Plus...

Feu vert à la nouvelle place du Tunnel

Lausanne Les conseillers communaux lausannois ont accordé 300'000 fr. à la Municipalité pour que le lieu tourne le dos à sa mauvaise réputation. Plus...

Les Suisses voteront pour faire une place au vélo dans la Constitution

Mobilité Bien que peu contraignant, le texte adopté par le parlement satisfait les promoteurs de la cause cycliste. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Pro Infirmis aide à reconnaître les artistes handicapés. Paru le 24 avril 2018
(Image: Bénédicte) Plus...