Les conclusions de l'enquête sur l'affaire Dubois connues vendredi matin

Meurtre de Marie Dans son enquête, Felix Bänziger, ancien procureur du canton de Soleure, a innocenté la justice et l'administration pénitentiaire dans l'affaire Claude Dubois. La suite des conclusions de l'expert à suivre en direct avec La Télé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de trois mois après le meurtre de Marie, enlevée et tuée en mai dernier dans la Broye, l'expert nommé par le Tribunal cantonal, Felix Bänziger, rend vendredi matin les conclusions de son enquête administrative sur l'affaire Claude Dubois, le meurtrier récidiviste. [notre dossier complet ici]

Au lendemain du drame, beaucoup avaient pointé du doigt les responsabilités de la justice. Plusieurs élus avaient notamment demandé un durcissement des décisions à l'encontre de récidivistes. La juge qui avait remis en liberté Claude Dubois est en arrêt maladie depuis que le corps de la jeune vaudoise a été retrouvée dans une forêt de Châtonnaye (FR). Elle aurait reçu plusieurs lettres d'insultes.

Un meurtrier aux arrêts domiciliaires

Claude Dubois était en liberté surveillée lorsqu'il a assassiné Marie, dans la nuit du 13 au 14 mai. Il purgeait une peine de vingt ans pour un autre meurtre, commis en 1998, celui de sa petite amie, et était sorti de prison en août 2012, un bracelet électronique sur sa cheville.

Mais son comportement s’était rapidement dégradé. Sur ordre de l’Office d’exécution des peines, il avait ainsi été réincarcéré le 23 novembre 2012 à La Croisée, avant d’être transféré aux Etablissements de la plaine de l'Orbe (EPO) le 26 novembre.

Deux mois avant le meurtre de Marie, Claude Dubois avait fait recours contre cette décision. Le Tribunal des mesures de contrainte, par décision de la juge d'application des peines (JAP), avait accepté son recours. Au bénéfice d'un effet suspensif, Claude Dubois était ainsi sorti de prison le 23 janvier 2013, toujours avec un bracelet électronique.

Un enquêteur pour comprendre

Le Tribunal cantonal avait confié le soin d'enquêter à Felix Bänziger, ancien procureur du canton de Soleure. Le magistrat a débuté sa mission le 27 mai, après avoir pris sa retraite.

Felix Bänziger était ainsi chargé d'analyser les décisions judiciaires concernant Claude Dubois, ainsi que la coordination entre les différents intervenants et les autorités. Son rapport devrait expliquer pourquoi le fameux effet suspensif a été accordé à Claude Dubois, considéré comme extrêmement dangereux.

Le rapport final était espéré pour fin juin, mais c'est aujourd'hui que l'expert rend ses conclusions au Tribunal cantonal.

Créé: 30.08.2013, 10h49

Dossiers

Articles en relation

Affaire Dubois: l'expert innocente la justice et l'administration pénitentiaire

Meurtre de Marie Felix Bänziger, ancien procureur du canton de Soleure, a conclu qu'aucune faute n'a été commise par les différents intervenants dans l'affaire Claude Dubois. Mais il a émis neuf recommandations. Plus...

Suite au drame, Felix Bänziger, ancien procureur du canton de Soleure, a été désigné par le Tribunal cantonal pour mener une enquête administrative. (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.