Passer au contenu principal

Michel Mayor: «La vie après la mort? J'attends de voir»

L’astrophysicien échangera avec un prêtre face au public. L’occasion de l’interroger sur son rapport à la spiritualité.

Plus de cinquante ans après l’avoir quittée, le chasseur d’autres mondes Michel Mayor est de retour à l’Université de Lausanne. Colauréat du Prix Nobel de physique 2019 pour avoir découvert la première exoplanète, il sera lundi sur le campus pour donner une conférence ouverte au public avec un prêtre et théologien français, Thierry Magnin, sur les conséquences pour l’humanité de l’éventualité de la vie ailleurs. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.