Pas de mise en service partielle pour la RC 177

Gros-de-VaudL’avance de certains secteurs du chantier peut susciter de faux espoirs chez les futurs usagers.

Le nouveau tronçon débouchant sur la route cantonale reliant Mex à Penthaz sera mis en service en automne 2018.

Le nouveau tronçon débouchant sur la route cantonale reliant Mex à Penthaz sera mis en service en automne 2018. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Habitant de Mex, Marcel Girard suit avec attention les travaux de construction de la RC 177. Cette route de desserte de la zone industrielle Aclens – Vufflens-la-Ville reliera le secteur à la sortie d’autoroute de Cossonay à l’automne 2018.

Constatant l’importante avance des travaux dans le tiers supérieur de la route, cet ancien syndic d’Orny a imaginé une rapide mise en service du tronçon. «Mais, quand j’ai posé la question au Canton, ils m’ont répondu que cette possibilité n’avait même pas été envisagée! J’en suis resté sidéré. C’est dommage, parce que ça accélérerait la libération du village de Penthaz d’un important trafic.»

L’idée d’une mise en service anticipée avait d’ailleurs aussi germé dans l’esprit de certains habitants de ce village. «Il y a effectivement eu des questions à ce sujet au Conseil, confirme le vice-syndic Jean-François Pollien. Nous en serions tous évidemment enchantés, mais nous n’avons pas été plus loin dans les démarches.»

Une initiative qui aurait vraisemblablement de toute manière été vouée à l’échec. «Contrairement à ce que peut laisser imaginer la pose récente de la première couche du revêtement bitumineux sur une partie de ce tronçon, il reste beaucoup à faire», constate Samuel Droguet, adjoint du chef de la Division infrastructure routière du Canton.

Tests

La pose de cette première couche doit en effet permettre la réalisation de tests de résistance et de comportement de matériaux. Dans un souci de limitation de l’impact écologique du chantier, le Canton a en effet demandé un enrobé tiède, un matériau qui n’a pas souvent été utilisé jusque-là sur des routes destinées à accueillir un trafic intense de poids lourds.

«Nous devons aussi encore réaliser, entre autres, des dalles de transition avant et après les deux nouveaux ouvrages d’art lorsque les remblais se seront suffisamment tassés, construire des bassins de rétention ou encore refaire la route existante sur 450 mètres en maintenant le trafic», énumère le coordinateur du projet RC 177.

Sans compter que l’évitement de Penthaz est utilisé comme piste de chantier pour d’autres travaux. Comme prévu, la route sera donc mise en service en une seule fois, à l’automne 2018.

Ces explications ne convainquent pas Marcel Girard: «J’ai travaillé dans le domaine de la construction. Comme ce n’est a priori pas un problème de moyens financiers, je pense que c’est surtout une question de volonté. Mais, pour l’instant, quand on passe à côté du chantier, on n’y voit pas souvent grand monde.» (24 heures)

Créé: 07.11.2016, 10h53

Articles en relation

La route RC177 bat des records de compensation

Infrastructures Le million et demi accordé par le Grand Conseil permettra de réaliser 14 mesures de compensation supplémentaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...