Sa mobilité repensée, Aligro City peut avancer

Chavannes-près-RenensAprès négociations, l’Association Transports et Environnement retire le recours qui bloquait le projet.

Alors que la genèse du projet remonte au début des années 1990, différents écueils ont freiné les procédures. Les travaux pourraient débuter en 2019.

Alors que la genèse du projet remonte au début des années 1990, différents écueils ont freiné les procédures. Les travaux pourraient débuter en 2019. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un obstacle de plus en moins. Mercredi, l’Association Transports et Environnement Vaud (ATE Vaud) a annoncé le retrait de son recours contre le projet de Plan de quartier «En Dorigny», à Chavannes-près-Renens. Le syndic Jean-Pierre Rochat évoque un «grand pas en avant», puisque la procédure bloquait le dossier Aligro City, dont la genèse remonte à 25 ans. Ce dernier prévoit le déplacement du siège d’Aligro mais aussi la construction de 600 logements et d’un centre commercial.

Pour rappel, l’ATE Vaud estimait que le plan de quartier entraînerait une hausse trop important du trafic dans une zone propice à la mobilité douce en lien avec la proximité des Hautes Écoles. Une requalification de la route cantonale de la Maladière était notamment demandée.

Au terme de «discussions constructives» avec Aligro SA, la Commune et le Canton, l’ATE Vaud annonce donc qu’une convention a été signée, conduisant au retrait de son recours à la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal. L’association a obtenu «qu’aucun permis de construire ne pourrait être délivré pour des bâtiments dans le périmètre du plan de quartier» avant la requalification de la RC76. Une répartition de l’accès au site prévoit aussi que deux tiers du trafic passe par cette route, contre un tiers pour l’avenue du Léman, garantissant la sécurité des piétons et cyclistes. Finalement, la gestion des carrefours concernés devra favoriser la circulation des bus.

Soulagement

«Les négociations ont été difficiles mais elles ont abouti et c’est positif pour tout le monde, réagit Jean-Pierre Rochat. Le plan de quartier est légalisé et les choses vont pouvoir démarrer.» Il revient désormais au propriétaire de proposer un projet en adéquation avec le plan de quartier. «Nous connaissons la volonté d’Aligro d’emménager ici et, même s’il n’y a aucune obligation, ils ne devraient pas trop tarder. C’est un très gros dossier mais j’imagine que les travaux pourraient commencer en 2019», avance le syndic.

L’élu avoue son soulagement, lui qui craignait cet été que le recours de l’ATE Vaud ne retarde encore de plusieurs mois ce projet. Et pour cause, alors que la parcelle en question a été achetée en 1995, un moratoire sur les constructions génératrices de trafic dans l’Ouest lausannois puis la loi fédérale sur l’aménagement du territoire ont déjà passablement freiné les procédures. (24 heures)

Créé: 06.12.2017, 17h19

Articles en relation

Encore une pierre dans le jardin d’Aligro City

Chavannes-près-Renens Attendu depuis 25 ans, ce projet doté de 600 logements et d’un centre commercial récolte un recours de l’Association Transports et Environnement. Plus...

Le futur quartier Aligro City a le feu vert de Chavannes-près-Renens

Urbanisme Le Conseil communal a approuvé le plan permettant la transformation d’un champ en zone d’habitation et de commerce. Recours possible. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...