Passer au contenu principal

Au mont-de-piété pour améliorer leur Noël

Premier prêteur sur gage à Lausanne depuis 1975, Juan Caido a passé le mois de décembre à dépanner les gens pour leurs fêtes de fin d’année.

Juan Caido dans son officine de la rue de Bourg.
Juan Caido dans son officine de la rue de Bourg.
PHILIPPE MAEDER - A

«Il m’est arrivé de prêter 20 francs à une étudiante, pour qu’elle fasse des photocopies dans le cadre de sa thèse. A l’opposé, j’ai proposé 8000 francs pour un lot de bijoux composé d’une montre, d’une bague et d’un collier.» Dans ses locaux de la rue de Bourg, Juan Caido est le prêteur sur gage que les Lausannois attendaient depuis 1975, année de la fermeture de l’unique mont-de-piété vaudois. Ouvert depuis novembre dernier, il dépanne les gens en cas de besoin financier. Un coup de pouce apprécié en ces périodes de fêtes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.