Passer au contenu principal

Le Musée romain de Vidy parle de sexe «sans feuille de vigne»

Des «Chauds Latins» ces Romains? Le musée lausannois s’interroge dans une exposition qui s'est ouverte ce samedi matin.

«Chauds Latins». C’est le nom de l’exposition que lance ce samedi le Musée romain de Vidy, avec un sujet : le sexe. On connaît la réputation de Rome, s’agissant d’orgies et de mœurs licencieuses. Mais comment vivait-on vraiment la sexualité dans l’Antiquité? Et les Romains méritent-ils leur réputation de jouisseurs invétérés?

Réponse: s’ils pouvaient être assez chauds, les Latins avaient aussi leurs tabous et leur pudeur, qui ne correspondent d’ailleurs pas toujours à ceux d’aujourd’hui. L’exposition apporte donc son lot de découvertes et tâche de faire la peau à certains clichés: la vertu civique et familiale primait sur les plaisirs de la chair, les femmes mariées se couvraient comme il faut, y compris la tête, et toutes les représentations phalliques n’étaient pas à prendre pour argent comptant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.