Le mystique lausannois Maurice Zundel pourrait être béatifié

ReligionDisparu en 1975, le penseur rayonne jusque sur Facebook. Entretien avec Marc Donzé, qui publie ses œuvres complètes.

Né à Neuchâtel, Maurice Zundel a passé une grande partie de sa vie à la paroisse du Sacré-Coeur, à Lausanne. Il laisse une oeuvre considérable.

Né à Neuchâtel, Maurice Zundel a passé une grande partie de sa vie à la paroisse du Sacré-Coeur, à Lausanne. Il laisse une oeuvre considérable. Image: © Suzi Pilet / Fondation Maurice Zundel

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De 1946 à sa disparition, en 1975, Maurice Zundel a prêché à la paroisse du Sacré-Cœur, à Lausanne. Plus de quarante ans après sa mort, ce penseur, théologien et mystique catholique voit son aura grandir au-delà des frontières suisses, alors même qu’il était jugé autrefois trop rebelle par sa hiérarchie. Le tome II de ses œuvres complètes a été présenté mercredi à Lausanne et doit s’insérer dans une série de neuf volumes d’environ 500 pages chacun, à paraître d’ici à 2025. En attendant, une demande de béatification est également en préparation. Président de la Fondation Maurice Zundel et cheville ouvrière de ces deux projets, l’abbé Marc Donzé évoque ce saint François d’Assise lausannois.

Quel souvenir Maurice Zundel laisse-t-il à Lausanne?

C’était un prédicateur flamboyant et enflammé, ce qui a contribué à attirer les gens à la paroisse du Sacré-Cœur. C’était aussi un fichu original! Il vivait pauvrement et il était aimé des clochards, parce qu’il donnait tout ce qu’il avait. Pour l’anecdote, il s’est toujours promené avec sa soutane blanche alors que c’était interdit dans un canton protestant comme le canton de Vaud. Il disait: «Les femmes sont bien en pantalon!»

Qu’est-ce qui doit permettre d’obtenir sa béatification?

Nous mettons en avant sa mystique, sa pensée et la manière dont il a vécu. De son vivant, il se disait déjà qu’il était une sorte de saint, mais cette odeur de sainteté doit aussi être durable. Aujourd’hui, des gens prient en invoquant son nom et certains viennent même en pèlerinage à Lausanne. Il pourrait bien être béatifié, mais pas avant vingt ou trente ans, nous ne sommes qu’au début du processus.

Maurice Zundel est populaire jusque sur les réseaux sociaux. À qui parle-t-il aujourd’hui?

À des personnes en recherche d’intériorité et d’un Dieu d’amour. Certains de ses textes peuvent avoir une écriture très complexe, mais il a aussi laissé des phrases très bien frappées, par exemple: «Le corps dans son essence est une musique.» C’est ce que l’on retrouve beaucoup sur internet.

En quoi sa pensée est-elle actuelle?

Il a beaucoup parlé de l’inviolabilité des personnes, une idée qui résonne à une époque où la violence et le viol sont souvent évoqués. Il s’est aussi intéressé à la dignité des personnes, mais en demandant que l’on crée les moyens de cette dignité. C’est une perspective sociale qui est elle aussi très actuelle.

Créé: 02.12.2019, 07h49

Articles en relation

Pour concentrer son offre de catéchisme, la paroisse investit

Avenches Une rénovation de la cure catholique est prévue. Les communes du Vully y participent pour les locaux de catéchisme. Plus...

Après 137 ans à Aigle, les sœurs de Sainte-Clotilde font leurs adieux

Enseignement Les deux dernières représentantes de la congrégation dédiée à l’éducation catholique s’en retournent à Paris. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...