Des noms de femmes pour les rues des Plaines du Loup

LausanneLes premières rues de l’écoquartier porteront les noms d’Edith Burger, Elisabeth Jeanne de Cerjat, Germaine Ernst et Elisa Serment.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le geste est fort. Lausanne a décidé d'attribuer les quatre premiers noms de rues du futur écoquartier des Plaines du Loup à des femmes afin de célébrer «leur souvenir et leur importante contribution à la vie de la cité». Il s'agit d'Edith Burger (1906-1948), pianiste et chanteuse, Elisabeth Jeanne de Cerjat (1769-1847), cofondatrice de l’Asile des aveugles, Germaine Ernst (1905-1996), artiste peintre, et Elisa Serment (1865-1957), pionnière du féminisme en Suisse. Cette attribution est soumise à l'enquête publique.

C’est sur la base d’une recherche menée par Mme Simone Chapuis-Bischof, ancienne présidente de l'Association suisse pour les Droits de la Femme (ADF), que le comité de la section vaudoise (ADF-vaud), présidé par Mme Martine Gagnebin, a procédé au choix de ces personnalités.«La Municipalité entend marquer durablement le souvenir de ces femmes d’exception, mais aussi souligner son engagement continu pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes», expliquent les autorités. Cette volonté s’inscrit en droite ligne de la demande du Conseil communal, suite à la réponse à l’interpellation de Gaëlle Lapique et consorts, «Attribution de noms de rue. Les femmes à côté de la plaque?», déposée le 24 novembre 2015.

A Lausanne aujourd'hui, seules trois femmes donnent leur nom à une rue: Isabelle de Montolieu, Maria Belgia et Jenny Enning, soit 2,9%. Et que fait-on de l’avenue Georgette alors? C’était en réalité le nom… d’un ruisseau. La rue Caroline? Il s’agissait d’un attelage qui servait d’omnibus aux Lausannois. Sur les 691 rues existantes, 118 portent pourtant le nom d’une personnalité. Certaines ont plusieurs rues à leur nom, comme saint François, que l’on retrouve en place, en rue, en passage ou en galerie. Au final, il y a 103 personnalités différentes.. A titre de comparaison, le taux de femmes ayant donné leurs noms à une rue est de 5,3% à Genève. (24 heures)

Créé: 15.05.2018, 10h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Un chien accompagne une pasteure dans les EMS, paru le 23 mai 2018
Plus...