Le nouveau règlement du port crispe Lutry

Conseil communalLe texte, censé mieux coller aux enjeux actuels et diminuer le temps d’attente d’une place, a beaucoup fait parler les élus.

Il y a actuellement près de 30 ans d'attente pour obtenir une place au port de Lutry.

Il y a actuellement près de 30 ans d'attente pour obtenir une place au port de Lutry. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil communal de Lutry s'est offert une séance chargée pour clôturer l'année, notamment en raison d'un débat nourri à propos du nouveau règlement du port. L'ancienne mouture, datant de 1993 et contenant des directives de 1979, «n'était plus en phase avec l'activité actuelle», pose Kilian Duggan, municipal chargé du dossier. L'objectif était aussi de faire diminuer le temps d'attente, puisqu'il faut actuellement près de trente ans pour obtenir une place. «Il y a 150 emplacements loués, 350 personnes sur la liste d'attente et nous n'octroyons que trois places par année, à la suite de départs ou de décès», illustre l'élu.

Nécessaire, le nouveau règlement a néanmoins été attaqué, notamment par des élus PLR. «Sur la nécessité de réviser ce règlement et sur ses grands principes, nous sommes d'accord, mais il y a beaucoup trop d'articles flous et qui peuvent être contournés», explique le président de section Cédric Alber, s'appuyant sur l'expertise de plusieurs juristes du groupe PLR. «Nous aurions aimé que ce règlement soit retravaillé dans un contexte apaisé, mais nous avons eu l'impression qu'il y avait une volonté de passage en force de la part du municipal. C’est plus la forme que le fond que nous avons contestée, ainsi qu’une certaine précipitation.» La motion d'ordre visant au report des débats a néanmoins échoué de justesse.

«Nous ne voulons pas mener une traque»

Au-delà du sentiment général, quelques articles ont spécifiquement fait réagir. L'obligation pour le titulaire de la place d'être capable de piloter lui-même, par exemple. «La réalité, c'est que nous envoyons des factures dans des EMS. Nous ne voulons pas mener une traque, mais être en mesure de mieux contrôler», défend Kilian Duggan. L'interdiction d'avoir plusieurs places dans le port ou sur le territoire communal a également été contestée, tout comme la remise en question de la transmission automatique d'une place à la famille en cas de décès. «C'est uniquement l'automatisation qui cesse. Nous voulons toujours que ce soit possible, mais en limitant les abus. Une demande devra être adressée à la Municipalité.»

Les tarifs ont été homogénéisés et augmentés à 32 fr./m2. «Actuellement, nous couvrons les charges grâce aux taxes majorées payées par les non-résidents. Sinon nous aurions un déficit structurel de 23'000 fr. par an», justifie le municipal.

Créé: 16.12.2019, 07h33

Articles en relation

Le PLR conserve sans surprise son siège à Lutry

Lausanne et Région Trois communes étaient appelées aux urnes dimanche à la suite d’une démission au sein de leur Exécutif. Plus...

Lutry baisse l’impôt contre la volonté de sa Municipalité

Politique La majorité de droite du Conseil communal a obtenu l’application de la diminution de 1,5 point discutée avec le Canton. Plus...

À Lutry, le nouveau tunnel se construit sur l’ancien

Chantier Le tunnel ferroviaire de la gare est agrandi pour les trains à deux étages. Des travaux sous haute surveillance environnementale. Plus...

Deux postulats en faveur de la verdure de Lutry

Politique Un texte prônant la biodiversité et un autre suggérant un arbre pour un enfant ont été présentés au Conseil communal. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.