Passer au contenu principal

Nouvelle association de soutien au Parc du Jorat

Jor’à toi veut soutenir le projet tout en restant indépendante par rapport aux promoteurs

Faut-il protéger une partie des forêts du Jorat en créant un parc, ou pas ? Le sujet fait débat
Faut-il protéger une partie des forêts du Jorat en créant un parc, ou pas ? Le sujet fait débat
Philippe Maeder - archives

Et de trois! Créée le 2 mai dernier, l’association Jor’à toi veut soutenir le projet de parc naturel périurbain du Jorat. Elle vient donc s’immiscer dans le débat aux côtés des deux associations déjà actives: Jorat, une terre à vivre au quotidien (Jutavaq), l’association institutionnelle chargée de mener le projet, et Parque pas mon Jorat, une association d’opposants.

«Même si nous avons et aurons forcément des contacts avec Jutavaq, nous tenons à notre indépendance, souligne le nouveau président et géologue de formation, Timothée Rapin. Et contrairement à eux, nous pourrons aller sur le terrain de l’émotionnel. Mais nous tenons à rester critiques et objectifs. Nous ne dirons pas naïvement oui à tout.»

Pour l’heure, Jor’à toi se compose d’un comité de sept personnes, «pour qui le projet fait sens par rapport à leur parcours professionnel: biologiste, enseignant ou anthropologue. «Mais nous sommes aussi des utilisateurs des forêts, précise le président. Nous accueillerons donc avec plaisir toute personne désireuse de soutenir ce projet qui ne peut que valoriser et protéger le patrimoine du Jorat».

Contact: Timothée Rapin 079 363 33 90, association.joratoi@gmail.com. Voir aussi page Facebook «joratoi»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.