Des policiers agressés après des bagarres au Flon et à la gare

LausanneUne quarantaine de personne en sont venues aux mains dans la nuit de vendredi à samedi.

L'Atelier Volant, au Flon.

L'Atelier Volant, au Flon. Image: CHANTAL DERVEY - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une bagarre a éclaté vers 4h du matin dans la nuit de vendredi à samedi à l'Atelier volant, rapportent des témoins. Une quarantaine de fêtards en seraient venus aux mains. Les agents de sécurité ont tenté de les disperser avec des sprays au poivre. Les agents de police secours, appelés en renfort à la Voie du chariot, ont quant à eux dû utiliser des megasprays au poivre pour disperser la foule, précise la police lausannoise dans un communiqué.

Les individus ont quitté le club après une demi-heure mais la bagarre a repris à la gare. vers 5h30. Des renforts ont rejoint les policiers sur place. Les agents ont repéré un individu très agressif, qui s'était montré particulièrement virulent envers les forces de l'ordre lors de la première bagarre, et ont décidé de l'interpeller. A ce moment, l'homme en question a tenté de saisir le megaspray d'un policier et l'a frappé à plusieurs reprises. D'autres individus ont essayé de le soustraire à l'arrestation et une pierre a été lancée en direction des policiers. Par chance, personne n'a été touché.

L'individu interpellé a été conduit à l'Hôtel de police et il a été mis à disposition du procureur qui a demandé sa mise en détention provisoire. Il sera notamment poursuivi pour injures et violence contre fonctionnaire.

A la gare, plusieurs commerces ont dû fermer en raison de l'irritation causée par les sprays au poivre de la police, selon des témoins.

Info lecteur: contactez-nous!

-grâce à votre application mobile 24 heures

-par e-mail à info.lecteur@24heures.ch

-par SMS (envoyez "24 TEXTE" au numéro 8000 (50 ct/SMS). Par MMS, envoyez "24 PHOTO" au numéro 8000 (1fr50/MMS).

Créé: 01.03.2014, 15h52

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.