Une nouvelle fromagerie pour le Brigand du Jorat

St-CiergesLa société de laiterie va investir cinq millions dans un nouveau bâtiment.

Le fromager Muhamet Lekiqi, le président de la Société de laiterie de St-Cierges, Christian Oulevay et le trésorier Gérard Guignard indiquent l'endroit où sera bâti leur nouvelle fromagerie

Le fromager Muhamet Lekiqi, le président de la Société de laiterie de St-Cierges, Christian Oulevay et le trésorier Gérard Guignard indiquent l'endroit où sera bâti leur nouvelle fromagerie Image: Sylvain Muller

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’histoire de la nouvelle fromagerie de Saint-Cierges prouve que l’on peut à la fois fabriquer Le Brigand du Jorat et respecter toutes les procédures à la lettre. Pour cela, il faut toutefois s’armer de patience. Les membres de la Société coopérative de laiterie de Saint-Cierges ont dû patienter huit ans avant de voir leur projet se concrétiser. «Je tire mon chapeau à notre président, Christian Oulevay», soulignait un producteur de lait lors d’une petite fête organisée récemment pour célébrer le lancement prochain des travaux. «Parce que avec tous les problèmes que nous avons eus, il aurait pu se décourager depuis bien longtemps.»

Le projet est né de la nécessité d’augmenter la capacité de la fromagerie. Mais aussi et surtout d’offrir au fromager Muhamet Lekiqi et à son équipe des locaux aux normes du jour. Même rénovés à grands frais au début des années 80, les locaux actuels, utilisés depuis plus d’un siècle, sont vraiment devenus vétustes au fil du temps. «Il y a régulièrement des fusibles qui lâchent et, en général, on ne sait pas pourquoi», illustrait notre producteur de lait.

Le nouveau bâtiment sera érigé à l’entrée sud du village voisin de Thierrens. Dès la fin de l’an prochain, il permettra à l’équipe de fabriquer quelque 25 meules de 24 kg de gruyère AOP par jour, plus une quinzaine de meules de 6 kg de Brigand du Jorat; ce fromage emblématique de la région créé en 2009 par le regretté fromager Pierre-André Freymond. Un petit magasin permettra également aux habitants de la région de s’approvisionner en direct.

Mais avant de donner le premier coup de pioche, les membres de la société de laiterie ont dû étudier deux sites d’implantation différents, réaliser un échange de terrain avec le village de Neyruz-sur-Moudon – heureusement lui aussi intégré à la nouvelle commune de Montanaire – et obtenir de cette même Commune un plan partiel d’affectation. «Et on doit s’estimer heureux, car avec les nouvelles règles en matière d’aménagement du territoire, aujourd’hui l’échange de terrain ne serait plus possible», soupire Gérard Guignard, le trésorier de la société de laiterie.

Outre le fait de maintenir au village des emplois pour cinq personnes, les cinq millions investis apporteront plusieurs améliorations aux processus de production: ils diminueront le nombre de manipulations et, surtout, grâce à une capacité de stockage nettement plus grande (3600 meules contre 500 actuellement) éviteront de devoir faire vieillir une partie de la production dans des fromageries voisines. «Tout ça de trajets de camions économisés, souligne Gérard Guignard. Et dire que certains fonctionnaires voulaient nous faire construire notre nouveau bâtiment à côté d’autres fromageries à Moudon ou à Ropraz.» (24 heures)

Créé: 14.09.2018, 16h26

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...