La nouvelle gare d’Assens prend corps sous le soleil estival

Transports publicsLe LEB met à profit les sept semaines de vacances scolaires pour doubler les voies et construire les quais

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En aval de la gare d’Assens, la terre du Gros-de-Vaud est à nu. Difficile de croire que dans un mois, les rames du Lausanne - Echallens - Bercher (LEB) passeront à nouveau des dizaines de fois par jour à cet endroit. «On a l’habitude des chantiers au LEB. Et jusque-là, on a toujours tenu les délais», rassure en souriant Maud Jacot, chargée de projet.

Les pelles mécaniques et rouleaux compresseurs s’activent pour former un nouveau tracé, plus large et moins courbe. Un nouvel aiguillage y prendra prochainement place pour orienter les trains sur une double voie, qui sera ainsi prolongée de 200 mètres en aval de la gare. Un allongement indispensable pour répondre aux normes de sécurité autorisant le passage des trains directs à bonne vitesse à travers la gare. A quelques mètres, posé dans un champ, un gigantesque tas de ballast attend d’être mis en place. L’ancien est criblé et réutilisé en sous-couche.

En remontant le sillon en direction d’Echallens, on découvre sur la droite des murs en construction. Pour doubler la voie, il a fallu mordre dans un talus et les ouvriers s’affairent maintenant à stabiliser la terre sous l’œil indifférent de vieux arbres fruitiers. Quelques mètres plus loin, sur la gauche, un décrochement dans un mur en béton flambant neuf interpelle. Maud Jacot explique que cette ouverture sur mesure a été réalisée pour éviter la démolition d’un petit couvert en pierres situé sur la parcelle d’un riverain et auquel il était très attaché.

Bâtiment réhaussé

Presque en face, et bien que le chantier ait débuté par lui l’an passé, le petit bâtiment originel de la gare est toujours en travaux. Ce témoin du temps de la vapeur s’est fait «remonter les pieds». Les deux nouveaux quais en construction sont en effet rehaussés pour permettre aux voyageurs d’embarquer à niveau. Du coup, le vénérable bâtiment se serait retrouvé en contrebas. Il a donc fallu faire preuve d’ingéniosité pour rattraper le niveau en remontant le sol d’une vingtaine de centimètres.

Double long quai

Devant nous, et avec Echallens au bout de la perspective, se déroulent maintenant les deux nouveaux quais. Posés sur les voies, seize derniers éléments préfabriqués en béton attendent d’être mis en place. D’une longueur de 130 mètres, les quais sont calibrés pour le jour où la compagnie fera circuler des doubles rames composées des trois éléments, soit six en tout.

Sous un soleil écrasant, les ouvriers sont en train d’installer les marquises qui permettront aux passagers d’attendre les trains au sec et les parois anti-vues qui protégeront les riverains des regards indiscrets. La chargée de projet interpelle un apprenti juché sur une échelle: «Eh, jeune homme, sur les chantiers ferroviaires, c’est casque et gilet obligatoire pour tout le monde. Même quand les trains ne circulent pas!»

La visite se poursuit dans le nouveau passage sous-voies. Raccordé à celui existant de longue date pour passer sous la route cantonale, il permettra l’accès au nouveau quai Ouest. Mais aux Asseniens de rapidement gagner le secteur des terrains de football en bas du village. En parlant de service à la population, ce chantier devisé à près de 20 millions de francs verra encore la création d’un véritable P+R, en remplacement du semi-officiel dans les graviers et les bordures de talus que les pendulaires utilisaient jusque-là.

Par hélicoptère

La trentaine d’ouvriers va ainsi continuer à faire progresser rapidement le chantier, dans le but de permettre aux trains de circuler normalement dès le lundi 22 août, jour de la rentrée. Même si les deux voies et les deux quais devraient être utilisables dès cette date-là, le LEB a prévu une dernière interruption de trafic durant les vacances d’octobre (du 15 au 30) pour finaliser les travaux. A noter encore qu’une opération spectaculaire aura lieu jeudi prochain avec la pose par hélicoptère des poteaux en cours d’assemblage au bord du terrain de foot. (24 heures)

Créé: 21.07.2016, 17h28

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...