Passer au contenu principal

La nouvelle gare de Lausanne s’enlise dans les procédures

Les CFF assurent que la future gare sera réalisée d’ici à 2025. Pourtant, les travaux auraient dû commencer en 2017. Inventaire des points de friction et nouveautés.

DR

Les journaux parlent rarement des trains qui arrivent à l’heure. Cela tombe bien, le développement de la gare de Lausanne a pris du retard sur le planning annoncé.

Les huit années de chantiers prévues pour la refonte complète de l’infrastructure devaient débuter en 2017 pour se terminer en 2025. Si des travaux préparatoires ont déjà pu avoir lieu, le gros de l’ouvrage n’a pas de feu vert. Il est espéré au mieux en 2019. Un rapport de l’Office fédéral des transports (OFT) publié en avril 2018 le dit: pour ce projet comme pour celui de la 4e voie entre Lausanne et Renens, «la pression des délais est très élevée». Il dit aussi que des risques de retard existent et que la situation fait «l’objet d’un suivi attentif».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.