La nouvelle poste de Chavannes-près-Renens trop petite?

CourrierDes élus souhaitent que le géant jaune améliore les horaires et les locaux du nouvel office installé à Préfaully.

Image d'illustration

Image d'illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A en croire les membres du Conseil communal de Chavannes-près-Renens, l’office postal de cette commune, installé depuis un peu plus d’une année dans le quartier de Préfaully, est victime de son succès. Le parlement communal a voté jeudi dernier de manière presque unanime une résolution demandant à la Municipalité de contacter La Poste Suisse pour qu’elle agrandisse les locaux et étende les horaires.

«Il n’est pas rare aujourd’hui que les clients doivent faire la queue jusqu’en dehors de l’office.»

«C’est bien que nous ayons pu conserver un office postal après la fermeture du vieux bureau de la Blancherie, note le socialiste Alexandre Rydlo, auteur de l’interpellation communale sur ce sujet. Mais il n’est pas rare aujourd’hui que les clients doivent faire la queue jusqu’en dehors de l’office.» La surface et les horaires semblent un peu justes, tout particulièrement le samedi (de 9 h à 11 h). Selon lui, il faut profiter du fait que «des surfaces sont encore disponibles dans le bâtiment même de la poste». La résolution qu’il a déposée a été soutenue par son groupe politique et par Chavannes Ensemble, l’autre formation présente au Conseil.

«Nous allons contacter La Poste, même si je crains qu’en tant que Commune nous n’ayons qu’une marge de manœuvre très limitée, réagit le vice-syndic, Jean-Pierre Rochat. Jusqu’à présent, la Municipalité s’est surtout battue pour que Chavannes conserve un office. Après la fermeture de celui de la Blancherie, c’est chose acquise dans le nouveau quartier de Préfaully, avec en plus un postomat, qui n’existait pas auparavant.»

Isabelle Mouron, responsable de communication de la région Ouest à La Poste, explique qu’il n’est pas question dans l’immédiat d’extension des horaires. Elle explique que l’intérieur du bureau a été réaménagé pour fluidifier le flux des clients. «Nous sommes conscients qu’à certaines périodes du mois, l’affluence peut être plus importante, analyse-t-elle. Si des files d’attente importantes devaient perdurer malgré les changements effectués, nous ne manquerons pas d’analyser à nouveau la situation afin de rechercher des solutions adéquates.» (24 heures)

Créé: 23.02.2016, 12h08

Articles en relation

La Poste reste maître de l’avenir des petits offices

Grand Conseil Les socialistes voulaient que les communes décident du sort de leur bureau en cas d’annonce de fermeture. Les députés refusent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.