Nouvelles règles pour les noctambules lausannois dès samedi

SécuritéLes mesures visant à pacifier le centre-ville la nuit entrent en vigueur le 1er juin à minuit.

Image: Sébastien Féval - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est samedi que les mesures prises par la Ville pour sécuriser les nuits lausannoises entrent en vigueur (les nouvelles règles en détails). De nouvelles dispositions horaires pourraient modifier le parcours du noctambule dès samedi minuit: les prolongations d'ouverture jusqu'à 5h seront en effet soumises à approbation. Les établissements devront respecter un concept de sécurité négocié avec les autorités, qui pourront restreindre les horaires d'ouverture.

«L'heure de police passe de 4h à 3h. Les établissement pourront ouvrir normalement, mais si les règles ne sont pas respectées, des demandes de mise à niveau seront effectuées», explique le municipal Marc Vuilleumier.

Ce concept de sécurité fixe également plusieurs règles concernant les agents de sécurité privée et leur formation, la saisie des armes blanches et objets dangereux, ou encore les périmètres de tranquillité aux abords des clubs. La police municipale a déjà dispensé à 120 agents de sécurité privée la formation obligatoire d'une journée.

Les clubs disposent d'un délai jusqu'au 1er juillet pour s'équiper d'un détecteur de métal et organiser la formation des agents de sécurité.

Saisie de boissons
Du côté de la police, de nouvelles règles entrent également en vigueur. Les agents pourront confisquer les boissons des noctambules trop turbulents, sur le domaine public comme dans les lieux accessibles à tous.

La police pourra aussi saisir à titre préventif des objets dangereux, tels que les couteaux, qui pourraient être utilisés pour intimider, menacer ou blesser.

La police pourra également prononcer des interdictions de périmètre à l’attention de personnes ayant déjà troublé l’ordre public ou s’adonnant au commerce de stupéfiants. Cette mesure vise en particulier les dealers.

Vente d'alcool
L’interdiction de vente d’alcool dans les commerces le vendredi et le samedi soir entrera en vigueur le 1er septembre. Les petits commerces devront donc fermer à 20h le vendredi et le samedi soir dès le 1er juin. Néanmoins, dès que la loi cantonale (LADB) aura été modifiée, la Municipalité confirme qu’elle autorisera, comme c’est le cas aujourd’hui, la fermeture à 22h, mais sans vente d’alcool dès 20h.

Les horaires de discothèques pourront alors également être prolongés jusqu’à 6h sans vente d’alcool après 5h.

Nouveau groupe de dialogue
La Municipalité a décidé de créer une plateforme de suivi entre les établissements de nuit, les polices du commerce communale et cantonale, le corps de police, l’observatoire de la sécurité ainsi que les deux municipaux concernés, Grégoire Junod et Marc Vuilleumier. Elle se réunira au moins trois fois par année.

Par ailleurs, des Etats généraux de la nuit seront organisés cet automne. Les milieux concernés pourront alors tirer le premier bilan de ces nouvelles mesures.

Créé: 29.05.2013, 11h25

Dossiers

Articles en relation

Les contraintes qui inquiètent les discos lausannoises

Lausanne Dans quatre secteurs où l’habitation prime, la Ville restreindra les horaires d’ouverture des clubs au moindre changement d’exploitant. Premier cas à la Cité Plus...

Les nouvelles règles des nuits lausannoises

Sécurité Dès le mois de juin, la «capitale des nuits romandes» se voudra plus sage. Le catalogue des mesures est bouclé Plus...

La carte postale de prévention

Le panneau «Bonne soirée» de la police

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.