Passer au contenu principal

Odeur de gaz dans un bâtiment de l'Université de Lausanne

Les pompiers sont intervenus ce jeudi matin au bâtiment Géopolis de l'UNIL. Aucune fuite de gaz n'a été identifiée.

Les pompiers n'ont identifié aucune fuite de gaz.
Les pompiers n'ont identifié aucune fuite de gaz.
DR

Les occupants d'un laboratoire de recherche de l'Université de Lausanne (UNIL) ont signalé une odeur de gaz dans le bâtiment Géopolis, ce jeudi matin peu avant 10h. Rapidement sur place, les pompiers n'ont identifié aucune fuite ni pollution. «A aucun moment les occupants du bâtiment et la population n'ont été en danger», précise la police cantonale dans un communiqué.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.