Passer au contenu principal

Olivier Français intronisé comme ambassadeur par les pirates d’Ouchy

Devenu conseiller aux Etats, l’ancien municipal lausannois succède à Adolf Ogi et Jean-Pascal Delamuraz

Olivier Français a été nommé ambassadeur de la commune libre d'Ouchy. Le syndic d'Ouchy lui a remis un rameau d'Olivier et une plaque d'ambassadeur.
Olivier Français a été nommé ambassadeur de la commune libre d'Ouchy. Le syndic d'Ouchy lui a remis un rameau d'Olivier et une plaque d'ambassadeur.
ARC Jean-Bernard Sieber

La Confrérie des pirates d’Ouchy a nommé Olivier Français à la succession de l’ancien conseiller fédéral Adolf Ogi. L’ancien municipal lausannois devenu conseiller aux Etats est également un pirate. Il a été intronisé mercredi comme Ambassadeur de la Confédération auprès de la Commune libre et indépendante d’Ouchy. La cérémonie s’est déroulée de Lutry à Ouchy, par la voie lacustre. Les Milices vaudoises et les sociétés locales oscherines ont accompagné le cortège.

Olivier Français succède ainsi à une lignée de conseiller fédéraux qui avait commencé avec Jean-Pascal Delamuraz. «On espère bien que Guy Parmelin sera le prochain», dit Roland Grunder, chef du protocole de la Confrérie des pirates. Les titres honorifiques distribués aux personnalités visent essentiellement à mettre en avant «la Confrérie, le bateau La Vaudoise et le canton de Vaud», souligne Roland Grunder.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.