Opération escargot au Mont-sur-Lausanne

RevendicationUn collectif de citoyens a ralenti la route des Martines pour demander que l'axe routier soit mis à 30km/h.

Le collectif a sensibilisé les automobilistes à la problématique de la sécurité sur la route des Martines, aujourd'hui limitée à 50km/h.

Le collectif a sensibilisé les automobilistes à la problématique de la sécurité sur la route des Martines, aujourd'hui limitée à 50km/h. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pousser un coup de gueule en offrant des pâtisseries et de la viande séchée. Le collectif qui revendique des mesures de ralentissement de trafic sur la route des Martines au Mont-sur-Lausanne a arrêté dans la bonne humeur les automobilistes entre 11h et 13 samedi. «Nous voulions organiser un événement pour marquer le dépôt de notre pétition forte de 400 signatures, explique Karim Mazouni. Nous en sommes à l’idée de simuler le passage de cette route à 30 km/h.»

La pétition qui sera déposée lundi au greffe municipal de Mont-sur-Lausanne demande que des mesures soient prises rapidement. Selon le collectif qui a organisé la manifestation, il y a urgence. «Depuis quelques années, la circulation a augmenté, explique une maman de trois enfants. Pour se croiser, les voitures montent sur le trottoir. Nous ne nous sentons plus en sécurité. Il m’arrive de mener mes enfants à l’école en voiture pour éviter de marcher avec eux le long de la route.»

La route des Martines a pourtant été refaite il y a quelques années avec notamment un marquage au sol et des trottoirs plus larges. Des travaux qui ont eu des effets positifs, selon plusieurs habitants du quartier. Mais le développement de la commune, l’implantation d’une école internationale et la priorisation des bus sur la route de Lausanne a eu des conséquence sur l’axe des Martines. «La route de Lausanne est saturée aux heures de pointe et de plus en plus d’automobilistes empruntent la route des Martines comme une route de contournement», regrette Karim Mazouni.

Si leur revendication n’est pas suivie d’effets, d’autres opérations pourraient suivre. (24 heures)

Créé: 12.11.2016, 16h17

Articles en relation

Les finances du Mont grevées par une école

Le Mont-sur-Lausanne La construction de trois pavillons secondaires bloque les futurs gros investissements scolaires. Plus...

Deux nouveaux groupes politiques au Mont

Politique Le parti Le Mont citoyen annonce sa création en vue des élections de 2016 et du changement de système. L’Entente montaine fait de même. Plus...

Un indépendant de gauche à la Muni du Mont-sur-Lausanne

Election tacite L’Exécutif montain comptera cinq PLR, un représentant du Mont citoyen et un de l’Entente. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 août.
(Image: Bénédicte? ) Plus...