Pourquoi Oscar Tosato a déclaré forfait pour la Corée

Jeux OlympiquesUn directeur des sports de la capitale olympique qui ne se rend pas aux JO, c’est une rareté. Il explique sa défection de dernière minute.

Oscar Tosato, municipal lausannois en charge des sports.

Oscar Tosato, municipal lausannois en charge des sports. Image: PHILIPPE MAEDER - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est une habitude depuis les jeux de Pékin en 2008: Lausanne, en sa qualité de capitale olympique, est systématiquement invitée par le CIO là où les épreuves se déroulent, été comme hiver. Une invitation qui vaut pour le syndic et pour le municipal des sports. Logique. Ce dernier a ainsi été de tous les voyages depuis 2010 à Vancouver, puis à Londres en 2012, à Sotchi en 2014 et à Rio en 2016. En Corée pourtant, Oscar Tosato manque à l’appel.

Il était pourtant bien programmé que le municipal socialiste se rende à PyeongChang, du 9 au 13 février. Toutes les formalités pour l’accréditation étaient dûment remplies, mais au dernier moment, le directeur des sports a annulé sa venue. «La présence du syndic à la réception organisée en Corée par Swiss Olympic, la ville de Lausanne et le Canton de Vaud étant assurée, j’ai décidé de me rendre prioritairement cette année aux Jeux Internationaux des Écoliers à Jérusalem, et probablement aux Jeux olympiques de la Jeunesse en Argentine», explique Oscar Tosato. Selon lui, les observations de ces deux manifestations seraient essentielles pour connaître les défis liés à l’organisation des futures activités destinées à toute la population durant «Lausanne 2020», les Jeux olympiques de la jeunesse.

«Cela me fait un pincement au cœur de ne pas être en Corée»

Grégoire Junod est donc le seul représentant de la Municipalité à s’être rendu en Corée. Il est accompagné par Sabrina Attias, déléguée au sport international, et de Denis Décosterd, en charge des relations extérieures. Le coût du déplacement est financé par le budget ordinaire de la Ville, mais le syndic et un représentant sont invités par le CIO, donc sans frais pour le budget communal, hormis le déplacement. Les frais de déplacement et de logement à charge de la Ville ne devraient pas dépasser 3 à 4000 francs. Pour ce qui est de la réception organisée en Corée par Lausanne et par le Canton ce lundi, les frais à se partager sont estimés entre 10'000 et 11'000 francs.

«Cela me fait un pincement au cœur de ne pas être en Corée. Je relève que le fait d’être membre du bureau et du comité d’organisation des JOJ «Lausanne2020», ainsi que de l’Union mondiale des villes olympiques, m’a déjà permis de remplir cette tâche ces six derniers mois, à Lausanne ou à l’étranger, auprès de nombreux représentants des villes ou des fédérations sportives internationales», ajoute Oscar Tosato. Ce dernier confie également que «certains dossiers liés à la gestion du dispositif à bas seuil» l’ont incité à déclarer forfait pour ces jeux d’hiver. (24 heures)

Créé: 12.02.2018, 12h39

Articles en relation

Lausanne vend son savoir-faire à Rio

Représentation Une délégation valdo-lausannoise s’active pendant les JO pour conforter sa position sur l’échiquier sportif international. Plus...

Que fait donc la délégation lausannoise aux JO à Rio?

JO 2016 Invitée au Brésil par le CIO, la capitale olympique envoie cinq représentants aux JO. Voici à quel prix et pour quoi faire Plus...

Les municipaux lausannois se sont réparti les tâches

Politique Quelques services ont changé de direction à l'occasion du remaniement opéré par le nouvel Exécutif. La police revient à la droite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...