L’Ouest lausannois dans des films de poche

ConcoursL’UNIL a clôturé hier soir son concours de films tournés au smartphone organisé dans le district. Cinq productions ont été primée

Le premier prix est remporté par le film Alea jacta ouest
Vidéo: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les étudiants oublient parfois que leur université n’a de Lausanne presque que le nom. L’UNIL repose sur quatre communes, dont trois de l’Ouest lausannois. De son côté, ce dernier, qui est avant tout un groupe administratif et politique, n’a pas toujours eu en priorité son campus pour planifier son développement.

C’est que les deux entités étaient à l’origine physiquement assez distinctes l’une de l’autre. «Il y a quarante-cinq ans, quand les étudiants ont commencé à être transférés sur le nouveau campus, ils étaient nombreux à dire que c’était au milieu de nulle part, relève Philippe Gagnebin, directeur de la communication de l’UNIL. Maintenant, la ville est là, tout autour. Et cela va encore s’accentuer: le campus poursuit son extension et la construction de logements aussi. L’un déborde sur l’autre. Nous sommes unis par une communauté de destins.»

C’est bien pour nourrir ce lien que l’UNIL a lancé son concours de films de poche. L’idée: proposer à quiconque de donner sa propre vision de l’Ouest lausannois au travers d’un film autoproduit. Et ne pas dépasser les 80 secondes, générique non compris. Le résultat est à voir sur www.filmdepoche.ch. Et le public s’est pris au jeu: 75 films ont été envoyés.

«On y trouve de tout: des déambulations, des récits de vie, des westerns et même des zombies!» Environ la moitié des réalisateurs amateurs vivent dans l’Ouest lausannois. Et l’autre moitié y travaillent ou y étudient.

L’autre objectif avoué de la démarche visait à toucher aussi un public jeune, d’étudiants ou encore d’artistes. «Nous voulions donner la parole à des gens qui ne sont pas forcément ceux qu’on entend dans les débats politiques», résume Claudine Wyssa, syndique de Bussigny et membre du jury. Pari réussi, avec une majorité de films réalisés par des moins de 30 ans et treize d’entre eux par des moins de 18 ans. Deux participants sont même âgés de 10 ans.

Hier soir, à l’Amphimax de l’UNIL, cinq films ont été primés. Le 1er Prix, d’une valeur de 1200 francs, est revenu à Alea Jacta Ouest, qui évoque la genèse puis le développement de la région en les comparant à ceux de la Terre.

Le Prix du jury a été attribué à La découverte du Bibimbap, qui raconte la cohabitation entre un étudiant suisse et son colocataire coréen.

Le Prix des communes de l’Ouest revient, lui, à Mon Ouest lausannois, «parce qu’il montre toutes les communes et qu’il est plein d’humour», selon Claudine Wyssa.

Ma West Coast lausannoise, réalisé avec de petites figurines et tourne autour des sobriquets des habitants des villes et villages du district, reçoit le 2e prix. «Drôle et un peu décalé», selon les termes de Frédéric Maire, directeur de la Cinémathèque suisse et membre du jury.

Enfin, Conn3xion remporte le 3e Prix. Une déambulation où trois jeunes se croisent et se passent le relais sans le savoir au fil de l’Ouest. «Pour la qualité de son montage et de sa photo», souligne Danielle Chaperon, vice-rectrice de l’UNIL et membre du jury. 

Ces productions sont à voir aussi au cinéma: Cinétoile, à Prilly, les diffuse avant les longs-métrages.

Créé: 17.12.2015, 10h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.