Passer au contenu principal

«Oui à la fermeture des clubs à 6 h du matin!»

Le Conseil des Jeunes prône la suppression de l’heure blanche pour éviter les débordements à la sortie des clubs

Keystone

Le parlement des juniors lausannois sort du bois pour s’emparer d’un sujet politique chaud: la sécurité nocturne au centre-ville. Dans la ligne de mire du Conseil des jeunes lancé il y a bientôt deux ans: l’heure blanche. Une erreur, selon les politiciens en herbe.

«Nous sommes d’avis d’autoriser la fermeture des clubs à 6 h, voire à 7 h, pour palier l’afflux massif d’usagers des transports publics souhaitant rentrer chez eux, explique Marc-Olivier Domenjoz, président du Conseil des Jeunes. Ça me débecte de voir dans la presse que les gens qui prennent les décisions et donnent leur avis ne connaissent rien à ce sujet. Qui, au Conseil communal, utilise les infrastructures de la nuit, à part les cinémas et les théâtres?»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.