Un parc éolien aux contours encore flous

Villars-le-TerroirRomande Energie invitait samedi la population à une séance d’information sur un projet peu détaillé. Les visiteurs sont restés sur leur faim.

Les habitants de Villars-le-Terroir et Vuarrens étaient invité samedi par Romande Energie à une première présentation d'un projet de parc éolien imaginée entre ces deux villages du Gros-de-Vaud

Les habitants de Villars-le-Terroir et Vuarrens étaient invité samedi par Romande Energie à une première présentation d'un projet de parc éolien imaginée entre ces deux villages du Gros-de-Vaud Image: Sylvain Muller

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Exercice délicat pour Romande Energie samedi à Villars-le-Terroir. Alors que son projet de parc éolien sur le territoire de cette commune du Gros-de-Vaud n’est encore qu’au stade des mesures de vent, la société organisait une séance d’information publique. Au risque de décevoir les visiteurs.

«Vu la publication récente de certaines informations et notamment de photomontages par des opposants, nous nous devions de réagir et de préciser les choses», expliquait Karin Devalte, responsable de la communication de Romande Energie, présente sur place samedi. «Comme nous ne connaissons pas les résultats des études de vent, nous ne pouvons pas encore confirmer la poursuite du projet, ni donner d’informations précises, comme le nombre, le type ou l’emplacement des éoliennes. En l’expliquant, les habitants comprennent que le projet est à un stade initial.» Du point de vue de la société, cette séance qui a attiré une centaine de personnes a donc été un succès.

«La demande d’information et le désir de pouvoir s’exprimer sont très grands dans la population», constatait pour sa part le syndic Eric Glauser. Et de préciser que si la Municipalité ne se prononce pas sur le projet lui-même, elle est favorable à son étude. «Pour la réalisation par contre, le choix devra revenir à la population», promet le syndic.

Peu de réponses

Sans surprise, face aux panneaux regroupant les informations déjà communiquées au Conseil communal à la fin de l’an passé, les visiteurs sont restés sur leur faim. «Je repars avec un sentiment mitigé, expliquait une villageoise venue avec sa fille. On se pose beaucoup de questions, mais on ne nous donne pas forcément les réponses.»

Même son de cloche chez cet agriculteur passé quelques instants sur le coup de 10 h: «j’espérais découvrir les emplacements exacts des éoliennes, ou les avantages qu’elles pourraient apporter à la commune ou aux particuliers, mais il n’y a rien. Ça donne l’impression qu’on nous cache des choses.»

Le beurre des opposants

Ces déceptions ont fait le beurre des opposants, installés sous un auvent juste en face de la salle où se tenait la présentation. Après avoir ouvert une page Facebook et un site Internet, ils récoltaient des adresses en vue de la création d’une association. Baptisée VVLT, elle s’opposerait à toute construction d’éolienne sur les communes de Vuarrens et Villars-le-Terroir.

«Nous voulons créer le débat et, surtout, que les informations sortent enfin, expliquait Camille Allaz. Le chiffre d’une production de 31 MWh figure sur leurs panneaux, il doit bien sortir de quelque part, non? Ils disent aussi qu’ils ne connaissent pas encore les informations, mais si ce projet était si bénéfique pour nous, ils les crieraient sur les toits !»

Créé: 06.03.2017, 07h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...