Le parc Guillemin, une campagne en pleine ville

Esprit des parcsSitué à quelques pas de la gare de Pully-Nord, ce grand espace vert dispose de plusieurs atouts pour attirer les promeneurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a la pataugeoire pour les moussaillons et autres sirènes en herbe. L’enclos des biches pour les amoureux des bêtes. La verdure et son ombre pour les lecteurs en plein air et un espace un peu sauvage pour les chiens et leurs maîtres. Le parc Guillemin de Pully est idéal, quel que soit l’âge du promeneur. Aussi appelé campagne Guillemin, le lieu est une ancienne propriété composée d’une maison de maître et de dépendances rurales. Le nom du parc, donné à la ville de Pully en 1944, est celui du dernier propriétaire ayant habité les lieux: Georges Guillemin. Son père, Etienne, avait acquis la propriété en 1851, elle faisait à l’époque plus de 23 000 m 2 ! Etienne Guillemin est un personnage illustre. Il fut ingénieur, inventeur, administrateur de la compagnie du Gaz à Lausanne et municipal à Pully.

Rocio Barraud vit à deux pas de ce bel espace vert. Avant d’être l’heureuse maman du petit Noé, deux mois, elle enchaînait dix tours de parc au pas de course dès 6 h 30 du matin. Elle a ensuite profité de la partie plus au sud, où la nature est moins disciplinée, pour permettre à son chihuahua de gambader tranquille. Maintenant, elle apprécie l’ombre des grands arbres pour la sieste de son fils. «Ce parc est incroyable, ni trop petit, ni trop grand avec tout ce qu’il faut pour les enfants. Il est aussi idéal pour y faire des pique-niques. Même si je devais déménager, je continuerai à y venir!»

Animations au parc

La vue sur le lac et les montagnes, le vent rafraîchissant qui décoiffe légèrement sont autant d’atouts dont profitent les vacanciers par grandes chaleurs. «Je viens ici depuis que je suis toute petite, explique Martine Cassinadri. Désormais, je m’y promène presque tous les jours avec les deux enfants dont je m’occupe. L’endroit est sécurisé, loin des voitures. Le panorama est époustouflant.»

Dès lundi, la bibliothèque de Pully va d’ailleurs investir les lieux pendant onze jours. Au programme, prêt de livres et animations quotidiennes pour les enfants. Un bon moyen de faire venir un plus large public dans ce lieu déjà bien fréquenté.

Un parc connu des garderies

Les garderies de la région, et pas uniquement celle qui se trouve à deux pas de l’entrée nord, connaissent en effet l’endroit. Les groupes de petits à casquettes vertes sont habituels. Si l’eau de la pataugeoire est trop fraîche, les bambins peuvent profiter de la place de jeux. C’est le cas de Martin, 14 mois. Pas encore très sûr sur ses deux pieds, le jeune homme, dignement assis sur un cheval en plastique surveille son grand-père du coin de l’œil. «Depuis que je suis à la retraite, je profite de venir ici avec mes deux petits-enfants, explique Willy Gehriger. C’est un joli parc en plein centre, mais on ne le voit pas si on circule en voiture.»

Avec sa superficie de plus de 2000 m2, le parc Guillemin offre suffisamment d’espace pour que les adultes puissent également se prélasser au soleil, à l’abri des éclaboussures et autres cris d’enfants. «Certaines personnes viennent ici tous les jours pour bronzer», précise Martine Cassinadri. La dizaine de biches ne prête pas attention aux visiteurs. Elles en ont vu d’autres, depuis le temps. Dans les années 1980, elles ont été remplacées par des chèvres du Tibet. Mais les caprins n’ont pas eu le succès escompté: bruyants et malodorants, ils ne sont pas restés longtemps pour le plus grand plaisir des inconditionnels de Bambi… (24 heures)

Créé: 09.07.2016, 17h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.