Passer au contenu principal

Un «parc de l’innovation» hôtelière au Chalet-à-Gobet

L’auberge des hauts de Lausanne voit partir les migrants et arriver les étudiants.

L'EVAM loge des migrants dans l'Auberge depuis 2015. Elle quitte les lieux cette fin d'année.
L'EVAM loge des migrants dans l'Auberge depuis 2015. Elle quitte les lieux cette fin d'année.
Héloïse Maret - A

Tester en grandeur nature des méthodes innovantes en matière d’hôtellerie. Voilà ce que souhaite faire l’École hôtelière de Lausanne (EHL) dans l’Auberge du Chalet-à-Gobet. La Ville de Lausanne confirme l’information dans le cadre d’une réponse à l’interpellation du PLR Jean-François Cachin. Mais la nouvelle avait déjà circulé ces derniers mois.

C’est que les occupants actuels de l’auberge ont annoncé leur départ pour le 31 décembre en octobre dernier. L’Établissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) a annoncé vouloir quitter ce site où il avait pris ses quartiers en 2015. Un accord doit encore être finalisé mais il est fort probable que l’auberge ne redeviendra pas un établissement classique. C’est l’EHL qui s’en servira comme «parc de l’innovation». Soit «un établissement d’application et d’expérimentation des méthodes et concepts de gestion hôtelière, ouvert au public», dit le document diffusé par la Ville de Lausanne.

Dégustation inédite

Ainsi donc, l’auberge retrouvera bel et bien des clients, mais il faudra qu’ils soient désireux d’y vivre une expérience non traditionnelle. L’expérience, toujours sous réserve que l’accord en cours de discussion entre EHL et Ville de Lausanne aboutisse, pourrait débuter à l’automne 2018.

Dans l’intervalle, la municipale chargée du dossier, Natacha Litzistorf, explique que des «activités éphémères» prendront place. Histoire d’éviter notamment que les lieux restent vides trop longtemps. L’EHL prévoit aussi de réaliser des travaux de rénovation. À noter qu’elle investira l’ensemble du site qui entoure l’auberge

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.